Greek
Style
Yachting
Nous sommes à votre écoute du lundi au dimanche de 10:00 à 20:00. (GMT +1)
+352 671 10 30 16

LES ÎLES IONIENNES
Autres destinations: LES CYCLADES  -  LE DODECANESE  -  LE GOLFE SARONIQUE  -  LES SPORADES

Les îles Ioniennes sont un archipel de la mer Ionienne, commençant au sud de l'Albanie, se poursuivant le long des côtes de l'Épire et de l'Acarnanie, pour s'achever au large des côtes occidentales du Péloponnèse. Une partie d'entre elles constitue aujourd'hui une périphérie de la Grèce.
Les îles Ioniennes sont composées de sept îles principales près des côtes occidentales de la Grèce, ce qui leur a donné le nom de Sept-Îles ou Heptanèse ainsi que de plusieurs îles mineures, dont, du nord au sud, Sazan les îles Diapontiques, les îles Échinades et les Strophades.
La végétation y est abondante et luxuriante, avec des forêts, cyprès et oliviers, grâce à un climat doux, plus frais et relativement humide. Situées sur une zone sismique, les îles Ioniennes offrent de beaux paysages montagneux, d'imposantes falaises crayeuses et des plages de sable qui comptent parmi les plus belles de Grèce.
Chaque île a sa propre personnalité, certaines balnéaires et d'autres plus authentiques.

Corfou

destination ionian_islands corfou
Corfou (ou Kerkyra en grec) est une île située en mer Ionienne, sur la façade occidentale de la Grèce, à proximité de sa frontière avec l'Albanie. Elle est la capitale de la périphérie des Îles Ioniennes. Avec 592 km2 de superficie, elle est l'une des plus importantes îles grecques et compte 107 600 habitants. L'empreinte italienne y est très marquée.
L'île est connue dans l'histoire de la Grèce antique en tant que cité grecque sous le nom de Corcyre. Dans la mythologie, Corcyre était une nymphe, fille du fleuve Asopos et de la rivière-nymphe Métope. Poséidon, étant tombé amoureux d'elle, l'aurait emmenée sur cette île. De leurs amours est né Phéax.
Étant la plus verte des îles grecques, Corfou compte trois millions d'oliviers, une campagne fleurie et des villages de style adriatique. L'île de Corfou offre de splendides paysages côtiers et d'excellentes plages isolées. L'île comprend de nombreux endroits intéressants à explorer et de nombreux sites à voir.
La vieille ville de Corfou est le cœur touristique de l'île. Ce labyrinthe aux rues étroites est appelé localement "Kantounia".
A l'inverse des Cyclades, les maisons sont en majorité de style néoclassique avec de façades ocre et jaunes et des volets peints en vert. Elles datent en partie de la période vénitienne. Les rues et ruelles sont pavées. La capitale de l'île s'articule autour de la Spianada, la grande esplanade (une des plus belles places de Grèce) située entre la vieille citadelle et le centre historique, traversé par la rue Voulgareos, prolongée par l'avenue G. Theotoki.
Le centre historique de Corfou fut classé patrimoine mondial par l'UNESCO. Les immeubles majestueux d'influence néoclassique vous plairont: le palais de Saint Michel et Saint Georges, les arcades du Liston, la Société des lecteurs, la cathédrale catholique, la rotonde de Maitland, le parlement ionien, le manoir familial des Kapodistrias.
L'activité principale de l'île est l'agriculture, malgré le développement considérable du tourisme. Les arbres couvrent près de 60% de la surface totale et sont pour la plupart des oliviers, des orangers et citronniers, des arbres fruitiers et des vignes. Le Kumquat est devenu le symbole touristique de l'île. Cette petite orange chinoise est cultivée seulement ici et en Sicile et nulle part ailleurs en Europe.
Kouloura est un joli port de pêche qui doit son nom à la forme de sa baie (biscuit en forme d'anneau). Cet endroit est charmant et calme. A 50 m se trouve la jolie plage tranquille de Kalami. Cette partie de la côte (entre Barbati et Kassiopi) abrite de nombreuses belles criques.
Nissaki est un hameau qui abrite une petite plage pittoresque.
Paleokastritsa est situé sur la côte nord-ouest de Corfou, à 25 km de l'aéroport ainsi que de la ville de Corfou. Longtemps considéré comme l'un des plus beaux villages de Corfou, il constitue un des lieux incontournables de l'île avec ses petites criques aux eaux turquoises et cristallines.
Sidari est une des stations balnéaires les plus appréciées de l'île. On dit que Si vous vous baignez dans le Canal d'Amour de Sidari, vous rencontrerez votre âme sœur. A Sidari, vous trouverez deux autres plages de sable impressionnantes avec des formations de grès.
Le monastère de Kanoni situé au sud de la ville de Corfou, est la carte postale par excellence, emblématique de l'île. Elle est accessible par une digue qui relie l'île principale à Kanoni. Kanoni est un site renommé pour la vue qu'il offre aux visiteurs. Pour éviter la masse de touriste, il vaut mieux y aller très tôt le matin. Au large de Kanoni se trouve l'îlot surmonté du monastère de Vlacherna. Plus loin se trouve Pontikonissi, avec son église Pantocrator.
C'est ce petit coin de terre (l'île de la Souris), qui est probablement le symbole le plus connu de Corfou, qui selon la légende serait le bateau mythique d'Ulysse, que Poséidon transforma en pierre, comme le raconte Homère dans l'Odyssée.
La petite Ville de Kassiopi abrite également de nombreuses criques pittoresques.
La plage de Glyfada est parmi les plus belles de l'île. A 6 km au Nord-Ouest de Glyfada se trouve le hameau de bord de mer d'Ermones, situé dans une anse protégée à la beauté sauvage.
L'Achilleion ou le palais de Sissi est un palais néoclassique de style pompéien situé en périphérie du village de Gastouri, dans le district municipal d'Achilleio. Il se trouve à une dizaine de km au sud-ouest de la ville de Corfou, au sommet d'une colline à 145 mètres d'altitude. Construit en 1889-1891 en l'honneur du héros homérique Achille par l'impératrice Élisabeth d'Autriche-Hongrie (plus connue sous le surnom de Sissi), il est racheté par le Kaiser Guillaume II d'Allemagne en 1907 puis occupé par les troupes françaises et serbes, qui en font un hôpital militaire, pendant la Première Guerre mondiale.


Céphalonie

destination ionian_islands cephalonie
Céphalonie (Kefalonia) est une île grecque de la mer Ionienne réputée pour ses gouffres. Sa taille est de 935 km2 et la densité de population actuelle est de 36 habitants au kilomètre carré. C'est la plus grande et la plus montagneuse des îles Ioniennes. Son point culminant, le mont Enos, atteint 1 626 m d'altitude.
Argostoli est le chef lieu de l'île. C'est une jolie ville pittoresque de 16 000 habitants. Elle regroupe plus du tiers des habitants de l'île. La capitale se situe sur les collines qui entourent la lagune de Koutavos et est le port principal et l'île. La région a été habitée depuis 1600 et, en 1757, les Vénitiens dominants de Céphalonie décidaient de transférer à Argostoli la capitale, qui était jusque-là le château de Saint-Georges.
Argostoli possédait un grand nombre de monuments vénitiens qui ont été détruits par le tremblement de terre de 1953. Depuis sa reconstruction, elle ne possède plus sa couleur locale ni son charme ancien. La place Valianou qui est la place centrale de la ville est entourée par des cafés et restaurants. La rue piétonne de Lithostroto est la rue la plus commerciale de l'île. Non loin de là, l'église de Spyridon possède une belle iconostase en bois sculpté. On retrouve également de nombreux musées dans la capitale.
Le phare d'Agios Théodoris, près de la ville, est l'un des symboles de l'île. Il a été construit en 1829 par le gouverneur anglais, Napier.
Lixouri est la seconde ville par ordre d'importance. Elle se situe à 30 km à l'ouest d'Argostoli. Elle est la ville principale de la région de Paliki, et a été construite sur le site où se trouvait l'ancienne ville de Pali, l'une des quatre principales villes de Kefalonia au cours de l'Antiquité. Lixouri se trouve dans la zone la plus plate et la plus fertile de Céphalonie. La ville compte 3000 habitants dont la plupart sont engagés dans l'agriculture et le tourisme.
La place principale Plateia Petritsi est entourée de nombreux cafés à l'ancienne. De cette place, une rue piétonne pleine de magasins commence.
La plupart des habitants de Lixouri sont célèbres pour leurs talents musicaux. On y trouve d'ailleurs une école philarmonique qui est l'une des plus importantes de Grèce.
Lixouri a été presque complètement détruite lors du tremblement de terre de 1953 mais a été soigneusement reconstruite dans le style traditionnel. Une promenade dans le village vous fera découvrir d'anciennes églises avec de belles fresques, un musée archéologique, des bâtiments néoclassiques et le célèbre monastère de Kipoureon.
Lixouri n'a pas de plage dans la ville, mais juste à l'extérieur on retrouve Lepeda, fréquentée par les touristes et les habitants. Pour y aller à partir de Lixouri, il faut suivre la mer au sud pendant un km et demi. C'est est une belle plage large, rouge et sableuse, pas trop différente de la plage Xi qui est célèbre et beaucoup plus fréquentée.
Xi est située dans le Sud de la péninsule de Paliki, dans le quartier de Mantzavinata, près de Lixouri. C'est une belle plage de sable qui s'étend sur 4 km, réputée pour son sable doux et rouge.
Assos est un village authentique située au nord-ouest de l'île, à 30 km d'Argostoli, sur un isthme, à proximité d'une forteresse Vénitienne. Il est l'un des villages les plus pittoresques de Kefalonia. Non loin du village, la baie de Myrtos abrite une des plus belles plages de l'île. Le sable y est blanc et ses eaux turquoises.
La grotte de Melisani, au nord-ouest de Sami, à environ 5 km d'Argostoli, vaut le détour. Elle mesure 50 m de long pour 35 m de large et environ 30 m de profondeur. La grotte est à environ 500 m de la mer, et l'eau du lac est surélevée de 1 m par rapport au niveau de la mer. Elle s'est révélée lorsque son toit s'est effondré lors du séisme de 1953.
Le lac à l'intérieur de la grotte est un mélange d'eau douce et d'eau de mer. La caverne est en forme de B et est en deux parties. Le plafond de la grotte est ouvert dans l'une d'elles, on peut voir le ciel. Dans l'autre partie, éclairée à l'électricité, le plafond présente des stalactites dont certaines ont une forme de dauphin Le lac est d'une belle couleur changeant selon les rayons du soleil du turquoise à l'indigo ou au violet, avec le meilleur effet vers midi quand le soleil donne directement sur les eaux, avec un fond couvert de pierres. Les roches des parois sont brun clair à rose pâle. La végétation, y compris des arbres, croît jusqu'au bord du lac.


Ithaque

destination ionian_islands ithaque
Ithaque (Ithaki) est une île de la mer Ionienne, à l'ouest de la Grèce continentale et au nord-est de Céphalonie. Elle compte près de 3 200 habitants pour une superficie de 96km2. C'est une île verdoyante aux eaux cristallines. L'île regorge de baies et de caps. La côte est a des falaises assez abruptes et rudes tandis que la côte ouest est plus basse et verte. Ithaque est montagneuse avec un pic culminant à 780 mètres, le mont Niritas.
D'après l'Odyssée d'Homère, Ulysse était le roi d'Ithaque, île qu'il retrouva après avoir longuement erré en mer, après avoir subi de multiples épreuves. C'est à Ithaque que sa femme Pénélope l'a attendu malgré des prétendants entreprenants, tel Antinoüs.
C'est dans la baie de Deka qu'Ulysse fut déposé endormi. La source d'Arethousa, au Sud est accessible en 2 heures de marche environ. C'est là qu'Ulysse, déguisé en mendiant rencontra Eumée. On suppose que le palais d'Ulysse était situé dans les environs de Stavros.
L'île a deux ports: Vathy et Piso Aetos. Il n'y a pas de corps-morts disponibles dans ces ports mais il est possible de jeter l'ancre à Frikes, Kioni et Vathy même si la plupart des plaisanciers préfèrent s'amarrer à quai. Vathy est le port principal. Vathy est également la capitale de l'île et le plus grand village d'Ithaque. C'est un village pittoresque d'environ 2000 habitants.
Il est construit de façon amphithéâtrale autour du plus grand port naturel en Grèce. De chaque côté de l'entrée étroite du port se trouvent les ruines d'un fort français construit en 1807 pour se protéger de la flotte anglaise.
Les tremblements de terre de 1953 ont presque totalement détruit le village, laissant derrière eux quelques ruines et très peu de bâtiments intacts. Heureusement, la plupart des édifices vénitiens qui ont été démolis, furent reconstruits dans le même style, ce qui a permis à Vathy de garder son architecture traditionnelle; d'ailleurs dans toute l'île, depuis une loi votée en 1978, il est interdit de construire dans un style différent du style architectural traditionnel.
Le monastère Panagia ton katharon, à Kathara, est ouvert aux visiteurs. Il est le lieu de pèlerinage des habitants de l'île et est doté de belles icônes, ainsi que de beaux paysages.
Il y a aussi quelques ruines antiques juste en dehors de Stavros.
La plupart des plages sur Ithaque offrent des galets ronds et blancs et des eaux cristallines.


Leucade

destination ionian_islands leucade
Leucade (Lefkada) est une des îles Ioniennes. Elle porta longtemps le nom de Sainte-Maure.
Au nord d'Ithaque et de Céphalonie, elle a une superficie de 305 km2 pour un littoral de 117 km. Son sommet, le mont Stavrota, s'élève à 1 158 mètres.
Les villes principales sont la capitale (Lefkada), Nydri et Vassiliki (ports vers les îles de Meganissi et Céphalonie). Les principales activités de l'île sont l'agriculture (huile et vin), l'élevage et le tourisme.
Leucade est une île montagneuse, à la riche végétation à l'est et au sud. L'île a été reliée au continent dont elle fut longtemps une péninsule.
À l'est, les côtes sont douces, abritées du vent et ponctuées de petits îlots verdoyants, dont les plus connus sont Skorpios, Madouri et Sparti. La région orientale est verdoyante. S'y s'égrènent de petits villages maritimes, comme Ligia et Nikiana, et Nidri, un des sites les plus touristiques de l'île. Les vestiges d'une ville préhistorique et de tombes circulaires de la même période, mis au jour dans les environs, ont persuadé l'archéologue allemand Dörpfeld qu'il s'agissait là de la patrie d'Ulysse.
Ses côtes occidentales, par contre, sont abruptes et entrecoupées de grandes plages de sable doré.
Leucade doit son nom à ses falaises de craie blanche qui se trouvent au sud de l'île: le cap de la Dame ou le saut de Leucade (72 mètres de haut).
La côte ouest de Lefkada compte de longues plages de sable en contrebas d'impressionnantes falaises, tandis que sur la côte est se succèdent baies et criques plus abritées.
Porto Katsiki, tout au Sud de l'île est considérée par beaucoup comme la plus belle plage de Lefkada mais aussi comme l'une des plus belles de Grèce. Elle se situe à 40 kilomètres au sud-ouest de la capitale de l'île et est accessible par un escalier qui descend sur une belle plage de petits galets, découpée dans les falaises crayeuses. C'est l'une des principales attractions de l'île. Porto Katsiki doit sa renommée au paysage envoutant et surtout à ses eaux bleues cristallines et à sa plage au sable d'or.
Egremni est située au sud-ouest de l'île, à environ 30 km de la capitale. Elle est considérée comme l'une des plus belles plages de l'île et également de la Méditerranée. Cette plage est aussi l'une des destinations touristiques les plus populaires en Grèce et dans l'ensemble de l'Europe. Célèbre pour ses eaux remarquablement bleues et claires, la plage d'Egremni est l'une des plus longues plages de Lefkada, s'étendant sur plus de 2,5 km. Egremni est entourée de falaises et n'est donc pas aussi facile d'accès. Le village le plus proche est le village d'Athani, situé à quelques kilomètres au nord.


Meganissi

destination ionian_islands meganissi
Meganissi est une île ionienne de 22 km2 qui est séparée par un détroit de seulement 800 mètres de Leucade.
La population de l'île compte environ 1 000 habitants qui se répartissent entre les deux villages portuaires de Vathi et Spartochori et le village de l'intérieur des terres de Katomeri.
Meganissi comporte 4 villages. Spilia et son port, spartohori aux maisons traditionnelles, Vathi et Katomeri.
Malgré les voiliers qui viennent y accoster en nombre, Meganissi a conservé son authenticité. Le port de Vathi compte quelques tavernes. Vous pouvez vous y baigner, mais vous trouverez les plus belles plages à Limenari (côte est) et à Agios Ioannis (côte ouest). Au sud, sur l'étroite péninsule allant au cap Kefali, la grotte Papanikolis est accessible soit à pied, soit avec un bateau d'excursion venant de Nidri. Vous visiterez à pied les villages de Katomeri et Spartohori.


Parga

destination ionian_islands parga
Parga située en Épire, sur la côte ouest de la Grèce, au bord de la mer Ionienne. Elle compte un peu plus de 2000 habitants et s'étend sur 276,5 km2.
Située dans une double crique, Parga fut vénitienne du XVe jusqu'à la fin du XIXe siècle. Au XIXe, elle fut possession d'Ali Pacha. C'est aujourd'hui une station balnéaire.
Parga se trouve à 49 km au sud de la ville d'Igoumenitsa et à 67 km au nord de la ville et de l'aéroport de Preveza. Au large de la ville se trouvent les îles de Paxos et d'Antipaxos que l'on peut apercevoir par beau temps.
Son architecture typique des îles grecques, sa position au bord de la mer et ses sentiers pittoresques vous rappelleront le paysage des îles en Grèce.
Une forteresse vénitienne domine la ville. Elle fut construite au XVIe siècle. Vous pourrez voir les vestiges d'une muraille aux pieds de l'enceinte du château-fort. Un peu plus loin, sur les bords de la rivière d'Achéron, vous pouvez faire des randonnées fluviales ou prendre des cours d'archéologie dans le Necromanteion d'Efira, le parloir des morts. Le site archéologique situé près de Messopotamos est une des attractions les plus célèbres de la région.
Le musée ecclésiastique qui est situé dans le centre ville, à coté de l'église de Saint Apostoles mérite une visite. Il contient des copies de scripts écrits par un moine au 16ème siècle, deux bibles du 17ème siècle, et de nombreuses peintures d'icones. Vous pourrez aussi découvrir un tombeau voûté mycénien à l'extérieur de la ville.
Le petit village de pêche de Syvota, connue depuis les années '60 pour la beauté de ses plages, est apprécié par des célébrités du monde entier.
Sur la montagne à l'est de Syvota, se niche un plateau où se trouve le village abandonné de Vrachonas. Il est composé d'une cinquantaine d'habitations en pierre. Les ruines de son acropole préhistorique témoignent de l'histoire ancienne de la région.
Des eaux turquoise, du sable fin, des cailloux et des collines verdoyantes... Ses côtes sont parfaites pour faire des sports et des explorations sous-marines.
Un bateau à moteur est idéal pour découvrir et profiter des côtes et des nombreuses criques de Parga.
La plage de Kryoneri est la plus connue de l'île et donne sur la petite île de Panagia. Au sud, la plage de Piso Kryoneri une petite crique est bordée en grande partie par du sable. Les longues plages de Valtos et Lichnos, sont assez touristiques mais très agréables. Plus difficile d'accès, la plage d'Agianakis, bien plus au sud, est moins fréquentée. L'eau y est turquoise. A l'inverse, la plage de Sarakiniko, au nord de Parga, est assez longue et très fréquentée, mais elle reste l'une des plus belles de la ville. Elle est située à 12 km de Parga, après le village d'Agia et est aussi accessible en bateau du quai de Parga. Des eaux cristallines et propre est une oliveraie compose un paysage unique.


Paxos

destination ionian_islands paxos
Paxos (au pluriel Paxoi ou Paxi, à l'accusatif Paxous) fait partie des îles Ioniennes. Elle se situe à 14 km au sud de Corfou. Paxos est une très petite île couverte d'oliviers, sertie de plages et de falaises impressionnantes aux pieds desquelles se cachent de nombreuses grottes marines.
La superficie de Paxos est de 25 km2 et elle compte environ 3000 habitants. Son point culminant se situe à 248 m d'altitude. Elle est la plus petite des îles Ioniennes et est réputée pour son excellente huile d'olive.
D'après la mythologie grecque, Poséidon aurait séparé Paxos de Corfou avec son trident afin de créer un refuge qui abrite ses amours: le dieu de la mer venait de convaincre Amphitrite de devenir sa femme.
La capitale de Paxos est Gaios, un village pittoresque construit autour d'un port de pêche protégé par deux îlots avancés, Agios Nikolas et Panagia. La moitié des habitants de l'île y habitent. Sur le côté nord, se trouve le village de Lakka et, à l'est, se trouve le très charmant village de Loggos.
A 2,5 km au sud de Paxos se trouve sa voisine Antipaxos, une petite île inhabitée (Elle n'abrite aucun habitant permanent) de 5km2 qui compte les plus belles plages des environs et produit du vin. Vous trouverez également deux belles plages, Vrika et Voutoumi. Le sable y est fin et la mer propre.
Les plages:
- Baie de Lakka: mer turquoise et peu profonde à Harami et Kanoni, au nord de Paxos
- Orkos: eaux transparentes, à 1k au Sud-Est de Lakka
- Lakkos: crique de galets encerclée de petits rochers blancs et de pins, à l'Est de Paxos entre Lakka et Loggos
- Monodendri: Une des plus grandes plages et des plus prisées à Paxos, à l'Est, à 1km au Nord de Loggos
- Mongonissi: La seule plage de sable de Paxos, au Sud
- Erimitis: Rochers blancs, eaux turquoise, petite plage de galet, magnifique paysage
- Kipiadi: Longue étendue de plage de galets, eaux transparentes, à 1km au Sud de Logos


Preveza

destination ionian_islands preveza
Préveza ou Prévéza est une ville du nord-ouest de la Grèce, à l'embouchure du golfe Ambracique. Elle est le chef-lieu du district régional de Préveza, dans la périphérie d'Épire. Elle compte 19 050 habitants et s'étend sur 381,6 km2. C'est à la fois une station balnéaire et un petit port industriel.
Beautés naturelles, rares biotopes, le lac enchanteur de Ziros, les monuments anciens, et une végétation luxuriante, sont les atouts de la région. La ville a été élue par les écrivains et poètes, comme Marc-Aurèle et Karyotakis, pour se consacrer à leur art.
Le Seïtan Bazar et le Musée Archéologique, la Tour vénitienne avec l'Horloge solaire, à côté de l'église d'Agios Haralambos avec son iconostase en bois sculpté et celle d'Agios Athanassios et ses icones de 1780 sont également à visiter. Plus haut, vous pourrez voir le fort de Pandokrator avec la chapelle qui s'y loge, construit en 1807 par Ali Pacha d'Ioannina, pour contrôler l'entrée du Golfe.
La capitale, Preveza, a été fondée à la fin du 12ème siècle, après la dévastation de Nicopolis. C'est aujourd'hui le centre de l'activité financière et administrative de la région. La ville est construite exactement à l'embouchure du golfe d'Ambracie, alimenté par les systèmes de delta du fleuve Louros et de la rivière Arachthos. Un système de lagunes d'eau peu profonde, comprenant un écosystème rare et protégé par la Convention de RAMSAR sur les zones humides. La ville a été reliée récemment à celle d'Aktion, dans le département voisin, par un tunnel routier.
Les rues piétonnes étroites, de style ancien et les bâtiments néo-classiques sont quelques unes des caractéristiques de Preveza. Vous pouvez visiter les monuments disséminés dans la ville, les églises byzantines, des châteaux vénitiens et ottomans, les ruines de la ville romaine de Nicopolis et de l'ancienne Kassiopi, le Necromantium de l'Achéron, le plus important de temps anciens, Zalongo le lieu du sacrifice, et le romantique château de Parga.
Nicopolis (ville de la victoire) a été fondée en 31 av. J-C par Octavien, plus tard empereur Auguste, en célébration de sa victoire contre Antoine et Cléopâtre à la bataille navale d'Aktion. L'empereur byzantin Justinien renforça sa défense par la reconstruction de ses murailles que vous pouvez explorer encore aujourd'hui.
Alonaki est une plage aux eaux cristallines et au Sable fin. C'est un bel endroit naturel près de la communauté de Valanidorrachi et est situé à mi-chemin entre Preveza et Igoumenitsa.


Zakynthos

destination ionian_islands zakynthos
Zakynthos ou Zante est la troisième plus grande île des îles Ioniennes. Elle fait un peu plus de 400 km2 et compte 42 000 habitants. Son point culminant atteint 756 m. C'est une île fertile, principalement couverte de montagnes et de collines.
Rattachée à la Grèce en 1864 après avoir été sous domination vénitienne, française et britannique, Zakynthos a d'abord porté le nom de Zante que lui avaient donné les italiens, puis " Fior di Levante " (Fleur du Levant) et "Isola d'oro".
Après le tremblement de terre de 1953, l'île a été reconstruite, et les anciens édifices vénitiens, les monuments néoclassiques et les églises du XIXe siècle ont été restaurés.
La capitale porte le même nom. C'est une ville agréable, respectant l'architecture de son passé. La place Agiou Marcou est la plus belle de la ville. On y retrouve trois belles églises qui ont résisté au tremblement de terre de 1953.
L'île est l'une des plus belles et populaires de la mer Ionienne. Elle est mondialement réputée pour ses plages de sable fin, en particulier celle de Laganas au sud de l'île, où sont protégées les tortues de mer caouanne "Caretta Caretta". Les plages de Zakynthos sont l'habitat et les plus importants lieux de ponte des "Caretta caretta" de tout l'espace méditerranéen. Zante abrite aussi des phoques moines, une autre espèce protégée.
Le Parc National Marin de Zakynthos, créé en 1999, est dédié à la protection de la tortue caouanne. Les plages de l'île sont les plus importants lieux de ponte de cette espèce en Méditerranée. Chaque année, au début du mois de juin, les femelles arrivent sur les plages du sud de l'île pour y enterrer leurs œufs pendant la nuit. Après environ 55 jours, les jeunes tortues sortent des œufs, juste avant l'aube, et prennent le chemin de la mer.
Zante est également connue pour sa vie nocturne intense, ce qui en fait une destination fréquente pour les jeunes.
Navagio (la baie du Naufrage), à l'ouest de l'île, est considérée comme le joyau de Zakynthos et également comme l'une des plus belles plages au monde. Le sable est doré et les eaux sont d'un turquoise éblouissant. Cette crique doit son nom au "Panagiotis", un bateau qui s'adonnait à la contrebande de cigarettes et qui s'est échoué en 1983 au pied de deux falaises, à quelques dizaines de mètres de la mer. Un cadre qui fascine par son originalité et son naturel.
Sur la côte orientale du cap Skinari, dans la partie nord de l'île, se trouvent les grottes bleues (Blue Caves). Une série de formations géologiques ont créé ce paysage marin. Les arcs naturels ont été creusés par l'érosion. Ces grottes sont célèbres pour la couleur bleu profond de l'eau éclairée par la lumière du soleil, réfléchissant dans l'eau.
La citadelle vénitienne, perchée sur la colline Bokali, offre une vue imprenable sur la mer et l'intérieur de l'île.
L'église Agios Dionysos, fondée en 1708 avec son architecture byzantine et occidentale mérite une visite.
Au Musée des Arts Post-Byzantin, vous pourrez admirer une collection de belles icônes post-byzantines, de sculptures en bois du XVIème siècle et de peintures murales du XIIe siècle.
Les musées de deux écrivains de la ville sont également dignes d'attention : le musée Grigorios Xenopoulos et le musée de Dionysos Solomos.
Dans le sud de l'île, vous trouverez les îlots de Strofades. Sur l'un d'eux trône le monastère impressionnant d'Agios Dionysos, construit au 13ème siècle.
Il y a de nombreuses plages sur l'île, La plupart des plages équipées, offrent des sports nautiques.
Porto Zorro est un excellent endroit pour la plongée, vous y trouverez une plage bien aménagée. Un peu plus loin la plage de Bananas, populaire chez les jeunes.
Pas loin du lac Keri, on retrouve une petite plage faisant face à l'île de Marthonissos et proches de Xirokastro: les plages de Daphné et Sekania.
Kalamaki, Gerakas, Porto Roma, Agalas sont d'autres exemples de belles plages à Zakynthos.

Pourquoi réserver avec nous?

Procédure de réservation simple Garantie du meilleur prix Connaissance exclusive Avantages pour les partenaires