Greek
Style
Yachting
Nous sommes à votre écoute du lundi au dimanche de 10:00 à 20:00. (GMT +1)
+352 671 10 30 16

LE DODECANESE

Le Dodécanèse est un archipel de la mer Égée regroupant plus de 160 îles et îlots, pour la plupart inhabités. Son nom signifie " douze (dōdeka) îles (nēsos) ".
Le Dodécanèse abrite des vestiges de l'Empire byzantin, des chevaliers de Saint-Jean, de l'Empire ottoman et de l'occupation italienne du XXe siècle. Le climat y est doux avec de beaux paysages montagneux et de belles plages.

Arkoi-Marathi

destination dodecanese arkoi-marathi
Arki ou Arkoi est une petite île dans l'archipel du Dodécanèse en Grèce. Elle appartient à la municipalité de Patmos.
Avec une population de 44 habitants, l'île ne possède pas de véritable ville, mais la plupart des habitants vivent à proximité du port principal. La population travaille majoritairement dans les domaines de la pêche et de l'élevage de chèvres.
Les terres de l'île sont caractérisées par un sol sec et rocailleux. La végétation est formée de garrigue, avec des oliviers et quelques arbustes. La faune se compose principalement d'animaux d'élevage. Il est possible d'observer des hérons sur l'île. La vie marine, contrairement à d'autres îles grecques, est plutôt bien conservée et regroupe plusieurs espèces de mérous ou de nudibranches.
Vous pourrez vous promener sur l'île et de découvrir de nombreux endroits intéressants, comme la forteresse italienne, les grottes, un abri pour les occupants locaux ou encore de nombreux chemins qui mènent à des endroits mystérieux sur l'île.
Comme chaque île grecque, Arkoi a ses petites églises. La plus belle est probablement l'église de Panagia qui jouit d'une vue splendide sur les îles environnantes. Quelques autres églises sont: Agioi Anargiri, Metamorphosi, Agios Lefterios.
Sur l'île, à l'exception de la paix et de la tranquillité qui sont les atouts majeurs, on retrouve quelques jolies plages. Tiganakia est la plus belle plage et est célèbre pour ses eaux bleues transparentes. La plage est entourée de roches qui protègent des vents forts. D'autres plages, tout aussi belles comme Limnari, Padelia et Kapsaliasmenos ne sont pas loin.
L'île habitée la plus proche est celle de Marathi, mais les plus proches îles ayant une population importante sont Lipsi et Patmos.
Marathi est une toute petite île rocheuse de 355 arpents à l'est de l'île de Patmos et à l'ouest de l'île d'Arkoi avec un littoral total d'environ 4 km. Elle fait partie de l'archipel du Dodécanèse.
Marathi est un refuge pour les oiseaux mais aussi pour beaucoup de gens qui désirent s'éloigner des lumières de la civilisation et du bruit des grandes villes. Il n'y a pas de routes, de magasins ou de voitures qui puissent perturber la tranquillité de la nature, en dehors des cloches de chèvres qui se promènent librement sur l'île. C'est une destination idéale pour ceux qui aiment apprécier la tranquillité de la nature et des endroits isolés. Sur l'île il y a une jolie plage, une ancienne église à dôme bleu, un restaurant servant des produits frais provenant directement de la nature et 10 chambres à louer.


Agathonisi

destination dodecanese agathonisi
Agathonisi est une petite île située à l'extrémité nord de la préfecture du Dodécanèse en Grèce. Elle est entourée par de nombreuses petites îles et abrite deux villages: Megalo Chorio (Grand-Village) où logent la plupart des habitants et Mikro Chorio (Petit-Village). Le port de l'île, Saint-Georges (Agios Georgios), dépend de Megalo Chorio. On y trouve quelques hôtels.
Le point le plus élevé sur l'île est 209 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ce sommet est situé à proximité de Mikro Chorio. L'île a une superficie de 13,5 km2 et compte 160 habitants.
La communauté d'Agathonisi, qui comprend les îlots inhabités de Glaros, Kounéli, Nera et Psathonísio, a une superficie combinée de 14,5 km2.
C'est un endroit calme, paisible, loin du tourisme de masse. Vous y trouverez 2 épiceries, un petit port protégé de l'autre côté de l'île à Katholiko, où sont les pêcheurs et les "dômes" d'Agathonisi perdus dans les broussailles et la garrigue. Il s'agit de constructions byzantines du XIe siècle où l'on entreposait probablement des aliments.
Vous trouverez également quelques petites criques isolées aux eaux cristallines.


Astypalaia

destination dodecanese astypalaia
Astypalée ou Astipalea est une des îles principales du Dodécanèse. Sa superficie est de 114 km2 et elle compte 1200 habitants. Les côtes de l'île sont rocheuses, avec beaucoup de baies et de plages et l'ile est entourée d'ilots.
Située exactement où le Dodécanèse rencontre les Cyclades, l'île d'Astypalaia possède une histoire centenaire, des villages blanchis à la chaux et des plages ensoleillées.
Dans la mythologie grecque, Astypalée fut enlevée par Poséidon, sous la forme d'un léopard ailé à queue de poisson, en même temps que sa sœur Europe, enlevée par Zeus. Elle aurait été ensuite finalement pétrifiée pour former l'île
L'île tient son nom d'Astypalaia, la fille de Phoenix et Perimede. Dans le passé, l'île s'appelait également Ichthyoessa en raison de ses abondantes zones de pêche. Elle a été habitée pour la première fois à la préhistoire. Comme c'est le cas avec les autres îles du Dodécanèse, Astypalaia est restée sous la domination turque jusqu'en 1912; elle a ensuite été conquise par les Italiens, les Britanniques et les Allemands jusqu'à ce qu'elle soit finalement réunifiée avec la Grèce en mars 1948.
Depuis l'Antiquité, son port a toujours été sûr grâce à son aspect "dentelé". Les premières habitations, dont les vestiges se trouvent à Messa-Vathi (tour) sont apparues à l'époque Cycladique.
On trouve également des vestiges de l'époque Mycénienne (tombes construites en coupole) dans la région d'Arménochori-Sigairo.
Astypalaia, l'île la plus occidentale du groupe, est naturellement séparée en Mesa Nisi (l'île intérieure et partie ouest) et Exo Nisi (l'île extérieure et partie est) par un isthme de 100 m. Elle a la forme très caractéristique de l'île en papillon.
Aujourd'hui, Astipalaia compte 4 villages: Chora et Livadi au sud-ouest de l'île, Analipsi au centre et Vathi au nord-est.
Chora est la capitale et le port de l'île. C'est l'une des villes les plus pittoresques de la mer Égée. Elle est perchée sur une roche qui donne sur la mer en formant deux baies. Au sommet de la colline, vous verrez la citadelle vénitienne de Chora qui surplombe la ville.
Tout autour du château, on retrouve les maisons à deux étages avec leurs murs blanchis à la chaux, des portes et des fenêtres bleues et des petits balcons. Les escaliers sont en pierre ou en bois et deux petites églises (St Georges et Evangelismou) font partie du décor. Vous verrez également des moulins à vent, caractéristiques de la capitale.
L'église de Panagia Portaitissa juste aux pieds du château est parmi les plus belles de l'île. Elle fut bâtie en 1764. L'icone de la Ste Vierge est une reproduction fidèle de l'icone de Panagia Portaitissa du couvent des Ibères du Mont Athos (Nord - est de la Grèce).
Livadia est un village balnéaire à 2 km de Chora avec peu de résidents, construit sur une vallée fertile (vignes, mandariniers, potagers...) créant un cadre relaxant, à côté d'une jolie plage.
Le village d'Analipsi ou est à 9.5 km de Chora. C'est une station qui attire la plus grande partie du tourisme de l'île. Maltezana tient son nom des pirates maltais qui ont fait leur cachette sur l'île. C'est là que l'amiral français Bigot a mis feu à son navire en 1827, pour ne pas être capturé par les pirates.
Il se trouve sur une petite plaine fertile, sur le côté nord de l'île. Il existe de nombreux sites à voir sur l'île, y compris la chapelle d'Analipsi, au bout du village et la chapelle Agia Varvara, construite sur le site de l'ancien temple d'Artemis. Il y a quelques belles mosaïques du 3ème siècle dans la chapelle.
Le village dispose également d'un monastère Panagia Poulariani et d'une belle plage. Il y a également des plages autour du village, à Vryssi et Shinonta. Makrigialos est un village adjacent au village d'Analipsi. Les fouilles dans la région ont fait ressortir une villa minoenne. Une villa de la période romaine a également été trouvée dans la région.
De la crique de Maltezana, prenez un petit bateau d'excursion et visitez les îles Diaporia, Ligno, Chondro, Kounoupoi et Koutsomyri ainsi que l'île Agia Kyriaki et sa belle plage. Plus loin, au Nord-est d'Astypalaia, visitez Fokionisia; Puis Panormos et Katsagreli au Nord-ouest; Pontikousa et Ofidousa à l'est; Et enfin les îles Syrna, Katsikoulia, Tria Nisia, Meso, Stefania et Zafora au Sud-est.
Vathy est un village de pêcheurs situé au nord-est D'astypalea, à 21 km de Chora. Il comprend deux quartiers: Exo [extérieur] Vathy avec un petit quai pour amarrer des bateaux; Et Mesa [intérieur] Vathy, à côté des terres cultivées, de la végétation et des vignobles. A Vathy il y a des plages magnifiques et calmes avec des eaux cristallines.
Près de Vathi, on retrouve deux grottes anciennes. La première connue sous le nom de Grotte du Dragon avec de magnifiques dépôts de stalaktites et de stalagmites et la seconde est la Grotte noire.


Halki

destination dodecanese halki
Chalki ou Halki est une île grecque située dans le sud de la mer Égée à 6 km à l'ouest de Rhodes. Elle compte 280 habitants et s'étend sur 37,04 km2. Administrativement elle forme avec quelques îlots un dème du nome du Dodécanèse.
Ile très montagneuse sans tourisme, elle offre aux amateurs une vie insulaire primitive. Vous trouverez une dizaine de retaurants et bars et quelques chambres à louer. L'intérieur de l'île est un dédale de passages parfois étroits, parfois escarpés, entre de bien belles maisons restaurées et aussi beaucoup de ruines des bombardements de 1944.
La capitale et le port principal de l'ile Nimborio, dont l'architecture néoclassique rappelle celle de Symi, est construit en amphithéâtre autour du port, sur la côte Sud-Est. L'ancienne capitale Chora aujourd'hui abandonnée, était située dans l'intérieur de l'île, où les habitants s'étaient refugiés pour échapper aux pirates. A l'époque de sa prospérité, la ville avait environ 4000 habitants. On y voit conservées les ruines d'un château fort médiéval bâti à l'emplacement de l'acropole antique, et l'église d'Agios Nikolaos avec ses peintures murales. Parmi les curiosités de l'île, on retrouve les monastères du Taxiarche Archange St Michael, d'Ai -Yiannis, d'Agia Triada,et de Stavros.
Il n'y a pas de station d'approvisionnement pour les bateaux de plaisance. On peut visiter en bateau l'îlot voisin d'Alimia au Nord -Est de Chalki, qui possède de belles plages de sable. A Halki, profitez de la belle plage de Pandamos et de quelques jolies plages à Alimia.
Halki est parfaite pour ceux qui recherchent le calme et le repos.


Kalymnos

destination dodecanese kalymnos
Kalymnos ou Calymnos est une île montagneuse du Dodécanèse, dans le sur de la mer Égée. Elle se trouve à 12 km au nord de l'île de Kos, à 2 km au sud de Leros et près de la Turquie.
C'une île épargnée du tourisme de masse avec des habitants ayant le sens de l'hospitalité. Kalymnos est une île de 110 581 km2, la quatrième du Dodécanèse par sa taille, d'une forme géographique similaire à la Grande-Bretagne (ou comparable à celle d'un scorpion). C'est une île calcaire, mais elle possède au centre une vallée composée de tuf volcanique, vestige d'un ancien passé volcanique. Le point culminant est Panagia Kyrapaili avec sa chapelle à 608 mètres d'altitude.
L'île de Kalymnos doit sa renommée à ses pêcheurs et à ses éponges, connus à travers le monde depuis 500 ans. Aujourd'hui, il n'y a plus d'éponge en Grèce et l'île vit essentiellement du tourisme. Quelques villages sont restés authentiques, comme Vathy.
Selon la mythologie, Kalymnos aurait obtenu son nom du Titan Kalydnos, qui était le fils de Gaia ("Terre") et Uranus ("Ciel"). Il paraît que l'on peut voir ses jambes en levant la tête: deux plaines de part et d'autre d'une montagne.
Pothia est la capitale et le port de Kalymnos. Une zone densément peuplée construite au début des années 1850. Les maisons néoclassiques sont de couleurs vives et bâties en amphithéâtre et au bord de l'eau on peut voir l'imposante église du St Sauveur dont l'intérieur est décoré de fresques et de vieilles icones. Dans le musée archéologique et de Kalymnos situé dans la ville, il existe un grand nombre de sculptures, d'outils, de poteries, d'armes et de pièces de marbres datent de la préhistoire et à la période Classique. Vous trouverez également le musée nautique de Kalymnos, près du port de Pothia où d'ancins ateliers de traitement d'éponges sont exposés mais aussi une collection d'objets folkloriques.
A Chora ou Chorio, l'ancienne capitale de l'île pendant plusieurs siècles, vous pourrez voir le château de Paleochora construit au 11ème siècle par les Byzantins et qui occupé ensuite par les chevaliers de Saint Jean dès le 14ème siècle. Cette forteresse pouvait accueillir un millier d'habitants aux temps de la piraterie. Aujourd'hui Chora ou Chorio est une extension de Pothia. Chora était construite sur une vallée, loin de la mer, en raison des attaques pirates. C'est un endroit qui conserve ses traditions.
La côte Ouest de l'île est parsemée de stations balnéaires. Celles de Myrties et de Massouri offrent les plus belles plages de l'île. La route s'arrête au village d'Emborios, tout au Nord, dont les grandes plages tranquilles contribuent à l'atmosphère détendue.
Telendos est une petite île rocheuse séparée par un bras de mer de 800 mètres à l'ouest de Kalymnos. Elle compte 90 habitants et est accessible en bateau. On y trouve une belle plage et le calme d'une petite île pittoresque. Il existe trois autres îlots, Pserimos, Plati Pserimou et Kalolimnos.


Karpathos

destination dodecanese karpathos
Karpathos est une île grecque de 324 km 2, située entre la Crète et Rhodes. Elle est la deuxième île du Dodécanèse par sa superficie. Ses plages, difficiles d'accès, comptent parmi les plus belles du Dodécanèse. C'est une ile tranquille de 7000 habitants qui demeure épargnée du tourisme de masse.
Karpathos forme un petit archipel avec deux îles proches: Saria séparée au nord par une étroite langue de terre de 100 m et rattachée à la communauté d'Olympos et Kassos au sud-ouest située à environ 7 km. La moitié de l'île est rude et inaccessible et l'autre est très verte. L'architecture est variée avec des petites maisons authentiques d'une part, et des bâtiments modernes de l'autre. Une partie de la population locale, principalement du côté du village d'Olympos, s'habille en vêtements traditionnels aux couleurs vives et la tradition folklorique locale reste bien présente.
Le village traditionnel d'lympos est un village construit en amphithéâtre, à 250m d'altitude, face à la mer. C'est un village gardant son architecture médiévale typique des îles grecques du sud-est. Le village est situé dans l'extrême nord de l'île et jusqu'à récemment, il n'était pas accessible en voiture.
La ville principale de Karpathos (ou Pigadia), située au Sud-Est sert également de port principal à l'île. Son nom antique est Potideo ou Posidio. Elle est construite sur le bord d'une plage sablonneuse de quatre kilomètres. Les maisons sont récentes et modernes. Le centre est situé entre la place Polytechniou, le quai et la rue Dimokratias.
A 8 km au Sud de Pigadia se trouve la baie d'Ammopi et une succession de belles criques aux eaux cristallines.
Apella, élue il y a quelques années comme l'une des plus belles plages de la Méditerranée, est la plus célèbre de Karpathos. Située à seulement 16 kilomètres au nord de Pigadia, elle combine des eaux cristallines aux galets fins. Les pins sont mélangés dans les roches, tout autour de la plage.
D'autres plages connues à Karpathos pour leurs eaux claires sont: Kyra Panagia, Achata, Lefkos, Finiki, Arkassa, Damatria, Diakoftis, Afoti, psoraris, Michaliou Kipos, Varias et Vrontis.


Kassos

destination dodecanese kassos
Kassos est une île grecque du Dodécanèse. Elle compte environ 1 000 habitants et sa superficie est de 69,46 km2. C'est l'île la plus méridionale du Dodécanèse.
Kassos est d'abord mentionnée dans l'Iliade d'Homère comme une île dont les habitants se sont battus dans la guerre de Troie. L'île a également été appelée Amphe, Achne et Astravi.
Petite, calme et accueillante, Kassos reste à l'écart des flux touristiques. C'est l'île d'origine de quelques armateurs, qui y retournent pour l'été et également un ancien repaire de pirates.
La capitale et le port de l'île est Fri. Fri est très pittoresque avec ses maisons en pierre. Il y a de nombreuses églises à Agia Marina. A 3 Km au Sud -Est, l'ancienne capitale de l'île Poli conserve des vestiges d'une citadelle vénitienne. On y trouve aussi la belle église d'Agia Triada. Il y a également d'intéressantes églises à Panagia (1 km à l'est de Fri).
A Ellinokamara vous pourrez visiter des grottes où les archéologues ont trouvé des traces de peuplement néolithique. Sellai est une grotte de stalactites.
A Chadies, à 12 km au Sud -Ouest, se trouve le monastère d'Agios Georgios et à Apokrani le monastère d'Agios Mamantas. La plus belle région est celle du village Arvanitochori, bâti dans l'unique vallée de l'île avec un paysage verdoyant. Les côtes escarpées de Kassos sont impropres aux bains de mer mais riches en poissons. L'îlot voisin et inhabité d'Armathea est accessible en barque.
Il n'y a que peu de plages à Kassos mais Helathros et Ammouda sont considérées comme les plus belles.


Kastellorizo

destination dodecanese kastellorizo
Kastellorizo ou Megisti est une île de 9 km2 de superficie qui compte environ 300 habitants et est baignée par la mer Méditerranée orientale.
La petite île de Kastellorizo jouit d'une position géographique très particulière: elle est excentrée du reste de l'archipel. Elle se trouve en face de la ville turque de Kaş, à moins de sept kilomètres, et à environ 130 kilomètres à l'est de Rhodes.
Plus connue en tant que Kastellorizo, la baie entourée de maisons néoclassiques et colorées est gardée par la forteresse des chevaliers de l'Ordre de Saint Jean, construite sur des rochers rouges. C'est la raison pour laquelle cette forteresse fut appelée Kastel Rosso par les italiens, puis Kastellorizo par les grecs.
Le seul village de l'île est Megisti. Vous pourrez y visiter un musée archéologique et de folklore, ainsi que quelques églises. L'Église d' Agios Konstantinos et Eleni a été construite en partie avec des matériaux de l'ancien temple d'Apollon en 1835, tandis que l'église d'Agios Nikolaos a elle été construite au-dessus de ce même temple.
Kastelorizo qui vit essentiellement du tourisme est totalement dépendante pour son approvisionnement en eau et en nourriture. Elle est ravitaillée essentiellement par Rhodes et aussi par Kaş pour les fruits et légumes.
Les côtes de l'île sont rocheuses et il n'y a pas de plage. Les eaux sont néanmoins cristallines. Sur la côte Nord de l'île, on peut visiter en bateau la belle grotte de Parastra ou Fokiali, une grotte de stalagmites et stalactites. Dans les bassins naturels remplis d'eau de pluie, on peut admirer les reflets bleus éclairés par les rayons du soleil. La visite ne se fait qu'en bateau.


Kos

destination dodecanese kos
Kos ou Cos est une île grecque du Dodécanèse, dans la mer Égée, à 4 km des côtes turques et de la ville d'Halicarnasse (Bodrum). Sa Superficie est de 287,2 km2 et elle compte environ 31 000 habitants. Son point culminant atteint 875 mètres. Kos est la troisième plus grande île du Dodécanèse après Rhodes et Karpathos. C'est une île verte et fertile.
Kos est la capitale et le port de l'île. La place centrale est appelée Elefterias. On y retrouve un musée archéologique, la forteresse maritime de Neratzia datant du 15ème siècle où les chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean tenaient le pouvoir, le platane d'Hippocrate planté il y 2400 ans où il aurait enseigné et lu son serment, ainsi que la mosquée de Gazi Hassan Pacha datant de 1786. La plus grande curiosité de la ville est l'hôpital ancien Asklipi, où on a jadis guéri avec de l'eau bénite. Aujourd'hui, ce sont seulement les fragments du fondement et quelques colonnes qui sont restés de l'hôpital.
Kos possède quelques petits villages qui valent le détour. Palio Pylio est un village abandonné de l'époque médiévale où l'on peut trouver un tas de petites églises et un château des Hospitaliers, sur un haut sommet rocheux.
A Asfendiou il y a des églises anciennes et un château. Kefalos était la capitale de l'île dans l'antiquité, on l'appelait Astypalea. Les fouilles de la ville continuent aujourd'hui.
Zia, à proximité du village d'Asfendiou, est un petit village construit comme un amphithéâtre avec de nombreuses petites églises et des commerces. C'est un village traditionnel entouré de bois et d'arbres fruitiers. Une route accessible à pieds vous conduira vers la montagne, au plus haut point de l'île. Zia est également réputée pour son coucher du soleil et son panorama.
A Kardamena, vous pourrez voir une église byzantine dédiée à Agios Theodotas, et à Antimachia, un chateau. Antimachia est un village pittoresque se trouvant sur un plateau aride et peu élevé. L'aéroport de Kos n'est pas loin.
La fortification la plus importante des chevaliers de Saint-Jean sur Kos est Neratzia dans la capitale mais ils possédaient aussi des châteaux à Pylio, Andimachia et Kefalos. Ces forteresses avaient pour but d'assurer la sécurité des pèlerins chrétiens et des voyageurs, en route vers la Terre Sainte, contre les attaques ottomanes et les attaques des pirates.
Empros, à 12 km au sud-est de la ville de Kos, est principalement connu pour sa source thermale, Therma Beach, qui est l'une des attractions de l'île. Elle se trouve en bas d'une falaise, sur une place de galets et de sable noir.
Kos est la seule île du Dodécanèse à disposer de trois différentes sources d'eau thermale - très chaude, chaude et froide. Vous les trouverez à Agios Fokas, Pisso Thermes, Kokkinonero et Volkanous.
La plage la plus populaire de Kos est la plage de Paradise à Kefalos, une longue plage de sable fin où on pratique des sports nautiques. Les autres plages populaires sont celles de Mastihari, Lambi et aussi la plage de Kardamena. Les plages plus tranquilles se trouvent sur le côté ouest de l'île.


Leros

destination dodecanese leros
Leros est une île de l'archipel du Dodécanèse, au sud-est de l'Egée. Sa superficie est de 53 km2 et elle compte plus de 8000 habitants permanents. Elle se trouve à 317 km d'Athènes et 35 km des côtes turques. Depuis le début de son histoire et en raison de sa position stratégique, Leros a été le sujet de discorde pour de nombreux conquérants jusqu'à ce qu'elle soit intégrée à l'État grec en 1948.
Leros est une petite île montagneuse et verte, avec de hautes collines et de nombreuses petites criques et villages. Leros a gardé son caractère authentique car elle a été épargnée du tourisme de masse. La plupart des constructions sont de style italien, mais vous trouverez aussi des maisons typiques blanches aux portes et volets bleus.
Platanos avec les villages d'Agia Marina et de Panteli constituent la capitale de Leros.
Ses ports principaux sont Lakkí et Agia Marina. Leros ayant un très grand port naturel, de nombreux voiliers et yacht viennent y mouiller en été, donnant à l'île un caractère cosmopolite et international.
La capitale, Platanos est dominée par une forteresse byzantine datant du XIème siècle et fut dans le passé une place forte pour les chevaliers de Saint Jean, ainsi que de l'église de la Vierge Marie (Panagia tou Kastrou) qui est le Symbole de l'île. Selon la légende, l'icône de la Vierge est miraculeuse, elle est apparue de la mer et a été installée entre deux cierges dans la poudrière du château malgré les tentatives de l'aga de l'éloigner. Vous trouverez également un musée regroupant des découvertes de différentes époques et pourrez visiter l'ancienne cathédrale d'Agia Paraskevi à Platanos.
Les autres villages sont Pandeli, Xerokambos, Partheni, Alinda, Kamara, Gourna.
Une école de voile est située à Lakki et une école de plongée sous-marine à Xerokampos.
A côté de Xerokampos vous verrez les ruines d'une ancienne citadelle: le Paleokastro.
Vers Alinda, qui est la principale station balnéaire de l'île, vous pourrez visiter l'église d'Agios Isidoros, dans la région de Kokkalis, érigée au milieu de la mer et reliée par un étroit chemin à la terre. C'est aussi l'église préférée des couples pour un mariage romantique. Elle fut construite sur les ruines d'un ancien temple ou encore le château de la Tour Belenis qui est ouvert au public et où sont exposés des découvertes faites sur l'île.
A Partheni, juste avant l'aéroport vous trouverez les ruines d'un temple dédié à Artemis et à Xerokampos, l'église de Panagia Kavouradena (notre Dame des Crabes). La légende dit qu'un pêcheur y trouva une image de la Vierge et fut guérit en un instant d'une morsure de crabe à la main. Il rêva ensuite qu'une femme vêtue de noir lui demanda de rapporter l'icône à sa place, et l'église fut alors édifiée à cet emplacement. L'icône de Panagia tis Kavouradainas qui représente la Vierge entre les pattes d'un crabe y est conservée.
Dans un tunnel du côté de Merikia, à quelques centaines de mètres à l'Ouest du port de Lakki, se trouve le musée à ciel ouvert de la Guerre, consacré aux armes, uniformes et autres objets de la Seconde Guerre Mondiale.
Il y a de nombreuses plages à Leros. La plus touristique est celle d'Alinda et celle d'Agia Kioura est très populaire pour ses eaux bleues. Au-delà, vous trouverez les plages de Panagies et Dyo Lisgaria. A l'Ouest de l'ile se trouvent les plages de Gourna, une des rares plages de sable de l'île et, dans la même région, vous rencontrerez Kokali et Drymonas.
Du côté du Lakki, les plages de Koulouki et Merikia, et au sud de l'île la plage du Xerokampos, partiellement sableuse et idéale pour la plongée. La plage organisée de Vromolithos, au nord de l'île et la jolie plage de Blefouti à environ 1 km au-delà de l'aéroport de Partheni. Pour finir, la plage de Pandeli qui est une plage de galets aux eaux limpides, située environ à 2 kilomètres d'Agia Marina. Elle compte parmi les plus belles plages de Leros.


Lipsi

destination dodecanese lipsi
Lipsi, Leipsoi ou Lipso est une île grecque du Dodécanèse située au sud de Samos et au nord de Leros.
C'est une île verte et authentique où les voitures sont rares. Selon la légende, Ulysse y aurait rencontré la belle Calypso.
Lipsi est la seule île à être habitée dans un mini-archipel composée d'une île principale d'environ 16 km2 entourée de 25 îlots de quelques dizaines de mètres carrés. Le point le plus élevé a une altitude de 277 mètres. Aujourd'hui un projet de réserve naturelle protégé se met en place sous l'égide de l'europe et financé en partie par des donateurs dans la baie de Vroulia au nord.
Dans la capitale, Lipsi, vous trouverez plusieurs églises aux dômes bleus, le plus dominant étant celui de l'église de l'Agios Ioannis. Il y a aussi un petit musée avec des découvertes archéologiques et des icônes.
La montagne Kimissi était une cachette pour les ermites. Vous y trouverez une église datant du 16ème siècle dédiée à la Vierge Marie.
La plupart des baies isolées et protégées comme Moschato Bay dans le nord de cette île, ont été utilisées par la pisciculture.
L'une des plages de sable les plus populaires étant Platis Gialos, située dans une baie abritée à l'eau claire.
Deux autres plages fréquentées par les touristes sont Katsadia, une plage de sable au sud et Koklakoura qui est une grande baie avec une plage de galets.


Nissiros

destination dodecanese nissiros
Nissiros ou Nisyros est une île grecque du Dodécanèse, située dans le sud de la mer Égée, entre Kos, Tilos et Rhodes. Sa superficie est de 41 km2. L'île possède beaucoup de beautés naturelles et un riche héritage culturel que les habitants maintiennent vivant. La caractéristique la plus marquante de l'île est son volcan actif. C'est le plus jeune volcan de la mer Égée dont la dernière éruption, géothermique, date de 1887. Nisyros serait née après une série d'éruptions du volcan unique en Grèce. L'accès à ses cratères est facile et des milliers de touristes et de scientifiques le visitent chaque année. Le volcan et la tranquillité qui règne dans les villages pittoresques sont deux des principaux atouts de l'île.
L'île est entourée de quatre îlots eux aussi d'origine volcanique : Gyali, Pergoussa, Paheia, et Strogyli Kasou. Presque au centre de Nissiros, sur le plateau à Lakki, s'ouvre le cratère du volcan éteint, Polybotes (diamètre 260 m et profondeur 30 m). Des marches mènent jusqu'au centre, dont le sol est mou. L'odeur du souffre est très marquée.
Selon la mythologie, Nissyros était à l'origine unie avec Kos. Quand la bataille entre les Dieux et les Titans a éclaté, Poseidon a chassé le géant Polyvotis et l'a finalement rattrapé à Kos, où il l'a empalé avec son trident. Le choc a été si fort, que l'île a été divisée en deux parties, créant ainsi l'île de Nissiros. On peut encore entendre le géant soupirer dans le volcan. Selon un autre mythe, le premier roi de l'île était Thessalos, fils d'Héraclès.
La capitale et le port de Nissiros est Mandraki, situé au nord-ouest au pied d'une colline abrupte. Ses maisons les unes blanches, les autres vivement colorées forment un contraste impressionnant avec la couleur sombre du sol volcanique sur lequel elles sont construites. Le château fort domine la ville et donne sur la mer et un musée de folklore avec différents objets exposés reconstituant l'histoire de l'île.
En plus de la visite du volcan, vous pourrez aussi visiter les pittoresques villages de l'île: Mandraki, Pali, Emporios et Nikia. Ces 4 villages sont construits suivant le style architectural de l'île. À Mandraki, vous rencontrerez le monastère de Panagia Spiliani avec son iconostase qui se trouve à l'intérieur du Château des Chevaliers de Saint-Jean.
Au sud de l'île, le village de Nikia se perche sur la crête d'une colline, 400 m au-dessus du niveau de la mer. Ses maisons blanches avec leurs portes et fenêtres colorées et leurs toits de tuiles dessinent la campagne verdoyante.
Le monastère de Panagia Kyra, les chapelles d' Evangelistria et de Stavros, l'acropole de la vieille ville d'Emporios , ou encore Palaiokastro, le château des chevaliers, le Musée d'Histoire et Musée Folklorique, les sources thermales de Loutra, à 2 km à l'Est de Mandraki et celles de Pali, Avlaki et Shirous valent également le détour.
Nissiros a beaucoup de belles côtes propices à la natation et à la pêche. À Mandraki, on retrouve une belle plage de sable et un peu plus à l'Est, à Cholchaki, une grande plage dont les galets noirs sont d'origine volcanique. C'est probablement la plus belle et typique de Nissiros.
A Agia Irini et Paloi, il y a quelques jolies plages calmes. Les plages d'Aspri Ammos et Ammos Pachia sont des plages de sable blanc. A Avlaki, les eaux sont cristallines.


Patmos

destination dodecanese patmos
Patmos est une île grecque de 45 km2 faisant partie de l'archipel du Dodécanèse, dans la mer Égée. Elle se situe entre les îles de Leros et d'Ikaria. Elle compte 3000 habitants permanents. Les habitants de Patmos cultivent des fruits et des olives.
C'est une île assez rocheuse et aride, avec des côtes dentelées, d'où le grand nombre de baies et de caps. Patmos est une petite île avec une réputation chrétienne. C'est ici que Saint Jean a eu sa vision et écrit l'Apocalypse. C'est pourquoi Patmos est aussi appelée "la Jérusalem de l'Égée". Le Monastère de Saint Jean domine la capitale, Chora.
La capitale de l'île, Patmos ou Chora est construite à 3 km au sud-ouest du port de Skala. Les maisons immaculées blanchies à la chaux, s'accrochent au flanc de la colline. La ville haute a gardé son architecture traditionnelle des 16e et 17e siècles. Les manoirs, les résidences de capitaines, les rues étroites et les ruelles font de la capitale de Patmos l'une des plus chères d'Europe.
La grotte de l'Apocalypse située dans les montagnes de Patmos, à mi-chemin entre Skala et Chora est un site classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1946. Le Parlement grec a proclamé Patmos comme "île sacrée" en 1981.
Un ancien sentier byzantin la relie au monastère de Saint-Jean-le-Théologien de Chora.
Dans la cour du Monastère, on retrouve 5 petites églises. Dans celle de la Panagia, on y découvre des peintures murales du 13e siècle. A Patmos, il y a 2 autres monastères, le monastère de la Panagia Apellou et de Geranou et des chapelles comme celle de Profiti Ilias, point culminant de l'île (300m). La vue y est impressionnante.
Selon la mythologie, Patmos a été offerte par Zeus à sa fille Artemis, déesse de la chasse et des jeunes femmes. Elle était adorée sur l'île dans l'antiquité, et le monastère de Saint-Jean a été construit sur son temple.
Patmos offre une vingtaine de plages.
Le village de Grikos est situé face à l'îlot de Tragonissi, autour d'une crique sablonneuse très protégée. La plage de Grikos ressemble à un lac, car il y a une petite île au large devant. Plus loin, la plage de sable fin de Diakofti est une des plus belles de l'île. Petra est une autre belle plage, dans la région de Petra.
Psili Ammos est considérée comme la plus belle de l'île. Elle est accessible uniquement à pieds ou en caïque et est fréquentée par les nudistes mais la plage ne leur est pas réservée.
La région de Kampos, au Nord de l'île est un secteur fertile et verdoyant ayant conservé son caractère rural et authentique. La plage de Kampos est aussi l'une des meilleuresde Patmos.


Pserimos

destination dodecanese pserimos
Pserimos est une petite île de la mer Égée située à 14 km de Kos, au large des côtes turques, dans le Dodécanèse et rattachée à l'île de Kalymnos voisine. Elle compte 130 habitants et sa superficie est de 14,6 km2. Cette île calme, sans gros complexes hôteliers, dispose d'un rayon de plages peu profondes de sable blanc.
La capitale est Pserimos. Les routes sont quasi inexistantes et les voitures y sont proscrites, mis à part celles de quelques habitants. Dans le village, se trouve une belle église et quelques restaurants connus pour leur poisson frais. C'est un lieu de séjour idéal pour ceux qui recherchent l'isolement. La grande majorité des visiteurs sont des excursionnistes de Kalymnos ou de Kos qui souhaitent profiter des belles plages et de la bonne nourriture. Des nombreux yachts y mouillent également.
Les plages de Pserimos sont: Avlakia, Trevathia, Roussa, Vathi, Marathontas, Korakia et Glistra. Il y a également un terrain de scouts qui est visité par des scouts du monde entier chaque année.


Rhodes

destination dodecanese rhodes
Rhodes est la plus grande île du Dodécanèse. Bordée au nord-ouest par la mer Égée et au sud-est par la mer Méditerranée, elle est située entre l'île de Karpathos et les côtes turques, à 17,7 km. Elle compte 116 000 habitants et s'étend sur environ 1 400 km2. L'île est dotée d'un riche passé historique.
Rhodes est aussi connue pour son fameux colosse. C'était la 6ème des Sept merveilles du monde. Cette statue gigantesque de bronze du dieu Hélios mesurait 32 m de haut. Elle fut érigée à l'entrée du port de la ville Rhodes vers 292 avant JC mais en 227 avant JC un tremblement de terre la fît s'effondrer. Aujourd'hui, la vieille ville de Rhodes est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Hélios est le premier à voir l'île sortir des eaux et la trouve si belle qu'il décide de la prendre sous sa protection. Quelque temps après, une nymphe locale appelée Rhodé donne sept fils et une fille à Hélios. Kerkafos, le second fils, devient père de trois enfants, trois garçons dont les noms sont Kamiros, Ialissos et Lindos, qui créent les trois premières cités de l'île.
L'intérieur de l'île est montagneux, peu habité et couvert de forêts de pins et de cyprès. L'île abrite des cerfs communs de Rhodes. La vallée de Petaloudes (vallée des papillons en grec), à 25 km de Rhodes ville, accueille en été un grand nombre de papillons de la famille des Arctiidaes, telle l'écaille chinée. De plus, l'hespérie de Lederer est signalé dans cette île.
L'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem a occupé la ville de 1309 à 1523 et a entrepris de la transformer en place forte avant qu'elle ne passe sous domination turque et italienne. La haute ville est un bel ensemble urbain de la période gothique, avec le palais des Grands Maîtres, l'Hôpital et la rue des Chevaliers. Dans la basse-ville, l'architecture gothique coexiste avec des mosquées, des bains publics et d'autres édifices construits durant la période ottomane.
Avec ses paisibles plages, ses grandes promenades et sa vie nocturne très animée, l'île attire chaque année des milliers de visiteurs. Elle bénéficie d'un climat doux de type méditerranéen et d'une végétation verdoyante.
Lindos, à 55 km de Rhodes ville sur la côte est, est la perle de Rhodes. C'est le seul village à posséder le charme typique grec avec ses maisons blanchies à la chaux et ses ruelles étroites. Sur le chemin qui y mène, vous pourrez apprécier la vue sur la baie. Le centre-ville est réservé aux piétons et aux ânes.
La visite de l'Acropole de Lindos, perchée sur un rocher à 116 mètres de hauteur qui surplombe la ville est un immanquable. On y monte à pieds ou à dos d'âne, suivant la rue principale (Odos Akropoleos).
Les plages:
- Vlycha: Plage tranquille, sable doré et mer couleur azur
- Ixia: Longue plage de 8 km, sable doré, gros galets blancs et vents frais
- Baie de Kallithea: Plage rocheuse bordée de pins et eaux cristallines
- Kolymbia: Petites baies au sable doré et aux eaux transparentes
- Ladiko: Baie tranquille, eaux turquoise
- Lindos: L'une des plus belles baies de Rhodes, figure sur les cartes postales
- Plage de Rhodes ville: Couleur bleu azur
- Prasonisi: A l'extrême pointe Sud de Rhodes, réputée pour ses sports nautiques
- Tsambika: Une des plus belles plages de l'île. Sable doré et eaux cristallines
- Faliraki: Plage prisée longue de 5 km, sable doré et fin


Symi

destination dodecanese symi
L'île de Symi fait partie de l'archipel du Dodécanèse, dans la mer Égée. Sa superficie est de 65,75 km2 et elle compte 2 560 habitants permanents. Elle se trouve à 2h de bateau du port de Rhodes, à 41 km, et est appréciée par son charme authentique, ses eaux turquoise, et son standing. La vie traditionnelle Grecque y est bien présente.
Les petites maisons à deux étages aux couleurs pastelles et aux volés colorés sont néoclassiques, de style italien. Symi est l'une des plus belles îles du Dodécanèse et est même pour certains considérée comme la plus belle.
Selon la mythologie, Symi a obtenu son nom de la princesse de Rhodes, qui s'est enfuie à Symi avec le dieu Glaucos car son père, le roi, n'approuvait pas son mariage.
L'île est montagneuse et l'intérieur est parsemé de petites vallées. Son littoral voit alterner falaises et criques.
La capitale Symi, est située sur la côte nord-est et regroupe la majorité des habitants de l'île. En plus de ses nombreux lieux historiques, l'île est populaire auprès des touristes pour ses plages isolées accessibles uniquement par la mer. La ville est dominée par un fort auquel on accède par 500 marches. Une route conduit du port (au bout de l'île) au monastère de Panormitis. Il s'agit du 2ème monastère du Dodécanèse après celui de Patmos et est dédié à l'archange Michel. C'est le site le plus important de l'île. Il y a deux musées à voir au Monastère. Un musée lao graphique et un musée religieux.
À Ano Symi, vous pourrez voir l'ancien Château des Chevaliers et visiter le musée archéologique.
L'île est entourée par de nombreuses petites îles et îlots tout proches : Nymos, Chondros, Plati, Ghi, Koupi, Megalonisi, Karavalonisi, Marmaras, Pano Nero, Seskli, Strogglios,...
Symi a de très belles plages. Pedi, Agios Giorgios, Agia Marina, Diavates, Nimos et Hondros sont considérés comme les plus belles.


Tilos

destination dodecanese tilos
Tilos est une île grecque, au sud de Nissiros et au Nord de Chaliki, faisant partie de l'archipel du Dodécanèse dans la mer Égée.
Tilos est une île aride et montagneuse de 65 km 2. La population est de 780 habitants et se concentre dans les deux principaux villages de l'île: Megalo Chorio, situé à l'intérieur des terres et siège de la mairie de l'île, et Livadia où se déroule l'essentiel de l'activité touristique de l'île. D'autres hameaux existent à différents endroits de l'île.
Livadia est le port principal de l'île. La plupart dans habitants sont engagés dans le tourisme ou l'agriculture. Le port est situé à 7 km au sud de Megalo Chorio, la capitale.
Les Maisons traditionnelles se dessinent dans la vallée verte, autour de la baie naturelle, ourlée d'une jolie plage de galets blancs bordée de Tamaris. La plage de Livadia est connue pour ses eaux cristallines. Elle s'étend jusqu'à Agios Stefanos, qui était l'ancien port durant le Moyen-âge. L'église d'Agios Nikolaos vaut également le détour.
Megalo Chorio, le chef-lieu de l'île, est situé à l'intérieur des terres, dans le nord de l'île. Il est construit en amphithéâtre, à flanc de colline. Ses maisons blanches sont dominées par une forteresse Vénitienne, construite par les Hospitaliers de Saint Jean. Megalo Chorio comprend l'emplacement de la ville antique, comme on peut le voir dans les vestiges qu'on aperçoit encore entre les maisons. Au sein de la Mairie, on peut trouver une collection avec des objets tirés des fouilles effectuées sur l'île. L'église de l'archange Michel, la plus connue de l'île, mérite une visite.
L'une des principales attractions de l'île est le parc de Tilos où la faune et la flore sont impressionnantes dans de nombreux endroits. La grotte de Charkadio est un autre endroit intéressant. A coté de la grotte, visitez le musée rempli de vestiges préhistoriques, où des os fossilisés d'éléphants, cerfs et tortues de 70000 ans sont exposés.
Le monastère d'Agios Panteleimon datant du 15ème siècle est abandonné mais offre une vue splendide au coucher de soleil. Il renferme d'intéressantes peintures et icônes.
Micro Chorio est un petit village de 200 maisons totalement abandonné. Le soir, les ruines sont illuminés.
Eristos est la plus grande plage de l'île. Elle est considérée comme la plus belle de Tilos et se trouve non loin de Megalo Chorio. La plage d'Agios Antonios possède des restes pétrifiés de squelettes humains. Il s'agirait des dépouilles de marins pris au piège lors de l'éruption du volcan de Nissyros en 600 av J-C. La plage de Plaka dans la baie d'Agios Antonios est spéciale du fait de ses eucalyptus et paons qui paradent.
Lethra est une petite plage de galets aux eaux cristallines et Skafi, Tholos et Agios Sergios sont de jolies petites plages, accessibles en bateau depuis Livadia.

Pourquoi réserver avec nous?

Procédure de réservation simple Garantie du meilleur prix Connaissance exclusive Avantages pour les partenaires