Greek
Style
Yachting
Nous sommes à votre écoute du lundi au dimanche de 10:00 à 20:00. (GMT +1)
+352 671 10 30 16

LES CYCLADES

Les Cyclades sont un archipel de Grèce situées dans le Sud de la mer Égée, dans la périphérie de l'Égée-Méridionale. L'archipel comprend environ 250 îles, îlots et îlots-rochers. Seules 24 îles sont habitées. On les appelle Cyclades car elles forment un cercle sur un diamètre d'environ trois cents kilomètres autour de Délos, l'île sacrée où la mythologie fit naître Apollon. Les Cyclades se caractérisent par leurs maisons blanches écrasées de soleil, leurs monastères, leurs moulins à vent, les criques aux eaux limpides et leurs plages sur fond de grande bleue. Chacun peut y trouver son bonheur: amateurs de fêtes nocturnes, férus de coins tranquilles et sauvages ou encore passionnés d'archéologie...
L'archipel regroupe des îles à l'atmosphère très différente.
Vous trouverez ci-dessous une description de chacune des îles cycladiques habitées, pour vous aider à faire votre choix.

Antiparos

destination cyclades antiparos
Antiparos est une petite île des Cyclades située à l'ouest de Paros dont elle est séparée par un chenal large de 500 mètres à 1 000 mètres. Son unique village d'un blanc étincelant, son petit port bordé de restaurants, et ses nombreuses plages font son charme.
La grotte est le principal centre d'intérêt touristique de l'île. Longtemps oubliée, le marquis de Nointel, ambassadeur de Louis XIV à Constantinople, la rendit célèbre en 1673. Il décida en effet de faire célébrer la messe de Noël en installant un autel sur un des plus impressionnantes stalagmites, pratiquement à 90 m sous terre. Il y grava d'ailleurs son nom et la date pour commémorer l'événement.
C'est au sud d'Antiparos, sur et autour de l'îlot de Despotiko que Theodore Bent découvrit les premières traces connues et avérées de la civilisation néolithique cycladique.
Ne pas rater:
- La visite du vieux village, le Kastro
- La visite de la grotte.
- Les nombreuses plages et surtout la baie d'Agios Georgios


Amorgos

destination cyclades amorgos
Île la plus orientale des Cyclades. Elle dispose de deux ports sur sa côte ouest: Katapola au centre et Órmos Aighialis (ou Aighiali) au Nord.
Le chef-lieu, appelé Chora ou Amorgos, est situé à 320 m d'altitude. L'île est plus ou moins divisée en trois pôles regroupant plusieurs villages:
- Egiali au Nord (Langada, Tholaria, Potamas, O.Eghialis)
- Katapola et Chora au centre
- les kato meria au sud.
L'île est célèbre pour son monastère de Chozoviotissa accroché à la falaise.
Elle a acquis une nouvelle notoriété avec le film de Luc Besson Le Grand Bleu, dont quelques scènes ont été tournées en 1987 à Chora et au pied du monastère de Chozoviotissa.
Ne pas rater:
Tous les villages, le monastère, le mont minoa au coucher de soleil, excursion dans les petites Cyclades.


Anafi

destination cyclades anafi
Située à l'extrême sud-est de l'archipel des Cyclades, l'île d'Anafi est la plus éloignée d'Athènes. Sa superficie est de 37,5 km2. Elle culmine à 582 m et compte 273 habitants. Elle est également l'une des îles les plus sauvages de l'Archipel. Anafi se trouve à l'est de Santorin et à environ 1 heure et demi de bateau. L'île est restée calme et continue d'être un lieu idéal pour la détente et la relaxation. La légende dit d'ailleurs que l'île aurait été crée par Apollon afin que les Argonautes puissent se reposer sur le chemin de la Toison d'Or.
A l'exception du port d'Agios Nikolaos, constitué de quelques de maisons, Chora représente le seul village de l'île. C'est un village typiquement cycladique avec des maisons blanches dominant la mer. L'île est particulièrement réputée pour ses magnifiques plages ainsi que pour ses sentiers qui permettent d'explorer la plus grande partie de l'île et de découvrir ses chapelles et monastères qui sont autant de destinations de randonnées. Les habitants se montrent très accueillants avec les visiteurs.
Ne pas rater:
Le sentier côtier jusqu'au monastère, la vue depuis le mont Kalamos.


Andros

destination cyclades andros
Andros est une île vaste et montagneuse. C'est la plus fertile de tout l'archipel des Cyclades. Sa superficie est de 380 km2. Située entre l'Eubée et Tinos, c'est l'île la plus septentrionale de l'archipel et aussi l'une des plus vastes. L'architecture est très différente des autres îles; les maisons sont grandes, de style néoclassique et aux toits couverts de tuiles. Andros est assez épargnée par le tourisme. L'île est relativement fertile et boisée comparativement à ses voisines et possède de nombreuses sources, l'eau de l'une d'entre elles étant même exportée.
Dans l'Antiquité, Andros était réputée pour son vin. L'île est consacrée à Dionysos; régulièrement, l'eau de sources situées sous son temple se serait changée en vin.
Ne pas rater:
Le village de Chora, les plages de la côte Ouest, le monastère d'Agios Nicolaos et celui de Panachrantou.


Delos

destination cyclades delos
Minuscule (3,5 km2), aride, inhabitée depuis longtemps, elle se situe en face de l'île de Rhénée (14 km2, inhabitée) et à proximité de Mykonos. Tinos, Naxos et Paros sont également proches. Le port a toujours été exposé aux vents qui, dès qu'ils se lèvent, rendent l'île inaccessible. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Un musée regroupe une partie des vestiges découverts sur l'île.


Donoussa

destination cyclades donoussa
Donousa est une petite île de l'archipel des petites Cyclades, à l'est de Naxos. Elle est située à 120 milles marins du Pirée et compte environ 160 habitants. Destination très appréciée des grecs et en particulier des athéniens pendant l'été, Donoussa resplendi par sa blancheur et sa propreté. Une petite marche sur les hauteurs vous permettra de profiter de la vue sur la baie et même sur Naxos. A Donoussa, on retrouve quelques très belles plages de sable aux eaux très claires. La plage de Livadi est la plus belle de l'île.
Le village principal, le petit port de Stavros étale une cinquantaine de petites maisons blanches sur une colline face à la mer. Le village a gardé un mode de vie très tranquille et authentique même si en saison, les voyageurs sont de plus en plus nombreux à y faire escale. Par une route récemment construite, on accède à pied en 10 minutes (il n'y a pas de location de véhicule sur l'île) à la grande plage de Kendros. Celle-ci est très belle grâce à ses eaux limpides et à sa situation entre deux falaises de roche claire.
Ne pas rater:
La plage de livadi, le trajet en barque vers la grotte et vers Kalotaritissa, le tour complet de l'île à pied (prévoir la journée et emporter beaucoup d'eau).


Folegandros

destination cyclades folegandros
Folegandros est une petite île des Cyclades (32 km2, 650 habitants) située entre Milos et Sikinos. Aride et montagneuse, elle connait un succès sans cesse grandissant. Ses trois petits villages, Karavostasi (le port), Chora et Ano Meria sont connectés par des routes pavées. Ses plages sont magnifiques (criques isolées) mais difficiles d'accès.
Le port de Karavostassi est bordé d'une jolie plage de galets. Une route conduit au village de Chora, sur les hauteurs de l'île. Le quartier du Kastro, citadelle construite par les Vénitiens, est constitué de maisons serrées les unes aux autres. L'église de Panagia surplombe le village et l'île toute entière en offrant un panorama magnifique.
La région du Nord de l'île, Ano meria, est restée très agricole et authentique. La route y menant offre des points de vue impressionnants.
Ne pas rater:
Le village de Chora, les plages d'Ambeli et de Katergo, coucher de soleil depuis l'église de Panagia.


Ios

destination cyclades ios
Ios est une île Cycladique autrefois prisée des hippies. Au Sud de Naxos, la petite île est célèbre pour sa vie nocturne intense depuis les années 1960. Chaque été, Ios est le lieu de rendez-vous d'une clientèle jeune, en majorité d'Europe du Nord. Ios est jolie mais aride et recèle de belles criques, de baies retirées et de sentiers qui s'élèvent jusqu'au mont Pyrgos, le point culminant de l'île.
Chora est un bel exemple d'architecture Cycladique, le village est étincelant de blancheur. Ses ruelles sont étroites, nombreuses et fleuries. La montée jusqu'à la jolie chapelle permettra d'observer le soleil couchant sur l'île voisine de Sikinos. Le soir, le village s'ambiance.
Mylopotas est une très grande plage de sable fin qui fait la réputation de l'île. C'est une des plus grandes plages de l'archipel et une des plus belles. Par contre, ce n'est pas la plus calme ni la moins fréquentée.
Ne pas rater:
Chora le jour, Chora la nuit, les plages du Sud.


Iraklia

destination cyclades iraklia
Iraklia est une petite île, au Sud-est de Naxos comptant 120 habitants, répartis sur deux petits villages (Panagia et Agios Georgios). Elle fait partie de l'archipel des petites Cyclades, constitué de six petites îles (Iraklia, Schinoussa, Donoussa, Kato Koufonissia, Pano Koufonissia et Kéros). Toutes ont été habitées durant l'Antiquité, mais elles furent par la suite désertées, puis recolonisées par des habitants d'Amorgos à partir du XVIIIe siècle. De nos jours, seules Iraklia, Schinoussa, Donoussa et Pano Koufonissi sont habitées. La plage la plus célèbre, la plus grande et la plus impressionnante sur Iraklia est Livadi, une longue plage sablonneuse avec de l'eau cristalline. Cependant, la plage d'Agios Georgios devient plus populaire en raison de sa proximité au port. D'autres plages sont accessibles en caique. Le village de Panagia, au centre de l'île, est accessible à pieds, au bout d'une route de 4 km de long qui longe la mer et passe par la plage de Livadi.
Ne pas rater:
La plage de Livadi et la grotte d'Agios Giorgos


Kea

destination cyclades kea
Kea est une île de la mer Égée appartenant à l'archipel des Cyclades, au nord, proche de l'Attique, à 16 milles marins de Lavrio et 12 milles du cap Sounion. Dans l'Antiquité, elle était connue sous le nom de Ceos et Zea. Sa superficie est de 148 km 2 et elle compte environ 2400 habitants.
Moins fréquentée que ses voisines de la mer Égée, Kea est idéale pour se détendre au bord d'une mer cristalline. Kea attire principalement les athéniens ou les grecs issus de classes aisées.
Le port de Kea, Korissia, est construit sur le site de l'ancienne ville de Korissos, l'une des 4 villes principales de l'île avec Ioulida, Karthea et Piesa. C'est ici, en 1930, que la statue de Kouros, désormais conservée au Musée national archéologique d'Athènes, fut mise au jour.
Karthea était la plus importante des quatre villes-états de Kea dans l'antiquité. Elle est située sur le côté sud-est de l'île, à 23 km d'Ioulida, juste au-dessus de la baie de Poles. Elle est assez difficile d'accès. A Karthea on retrouve le temple de la mer, un des plus beaux sites antiques de l'île.
À 5,5 km de la ville, perchée sur la montagne, se trouve Ioulida, la capitale, très bien conservée avec des maisons néoclassiques et des églises aux toits rougeâtres. Les fresques d'Alekos Fassianos (un célèbre peintre grec), les voûtes des maisons aux toits chaulés de blancs, des moulins à vent et un château vénitien du XIIIe complètent le décor. Ioulida est, d'après certains grecs, l'une des plus belles villes de Grèce.
Le Musée archéologique mérite également une visite pour ses statuettes de terre cuite, ses vases et ses idoles cycladiques. La collection des objets de la période archaïque est exposée au premier étage. Au deuxième, on peut voir des objets trouvés sur le site néolithique d'Agia Kyriaki, près du port.
Le monastère de Panagia Kastriani met à disposition des petites chambres à louer. La construction du monastère remonte au 18ème siècle.
À l'autre bout d'Ioulida, se dresse le "gardien éternel" du pays, la sculpture du Lion de Kea ou Lionda, mesurant 6 mètres de haut et reflétant l'art du XIe siècle av. J.-C. Selon la légende, Kea était autrefois appelée "l'île de l'eau", Ydroussa. On pense que le nom est lié aux nymphes, qui vivaient ici selon la mythologie grecque. L'île était si belle que les dieux, jaloux, envoyèrent un lion pour ravager les terres et persécuter les nymphes. Les nymphes fuirent, et l'île s'assécha.
Kea offre de nombreuses plages de sable, dont Otzias, Koundouros et Korissia. À Koundouros vous trouverez toutes sortes de sports nautiques.


Kimolos

destination cyclades kimolos
Située juste en face de l'île de Milos et au Sud-Est de Siphnos, cette petite île de quelques centaines d'habitants est très peu ouverte au tourisme. Kimolos a une superficie de 37 km2 avec un périmètre de 16 miles. Son chef-lieu est Kimolos, qu'on appelle aussi Chorio. Kimolos tient son nom du mot grec Kimolia qui signifie craie. Cette île montagneuse est surtout connue pour sa craie, utilisée par la fabrication de la porcelaine. Le second village est Psathi, le petit port de l'île. Ourlé d'une petite plage et de 3 tavernes, il s'anime légèrement lors des arrivées de bateaux. Au Sud-Est, il y a d'autres petites îles: Ag.Giorgos, Ag.Efthathios et la plus Poliaigos, toutes inhabitées.
Chora, la capitale et le village principal, est située à un km par la route. La plupart des habitants de l'île vivent aujourd'hui dans la capitale. A Chora, vous pourrez visiter le musée archéologique contenant des objets provenant des fouilles et vous pourrez aussi voir une grande église avec une coupole bleue, ainsi qu'un vieux Kastro. Kimolos était autrefois unie avec Milos, mais un tremblement de terre sépara les deux îles, leur donnant la forme qu'elles ont aujourd'hui. Kimolos a appartenu au Duché vénitien des Cyclades du 13ème au 16ème siècle.
Pour les plages à voir, il y a la très belle plage de Bonatsa, ou encore celle de Mavrospilia, une longue plage très peu fréquentée.
Ne pas rater:
Le village principal (Chora) et les vestiges d'un port antique, sous les eaux de la plage de Mavrospilia (plongée).


Koufonissi

destination cyclades koufonissi
La plus petite île habitée des Cyclades (superficie de 4 km2), offre des plages dorées aux eaux cristallines, couleur lagon. Jadis repaire de pirates, ses nombreuses criques font aujourd'hui le bonheur de ceux qui recherchent les eaux limpides.
Koufonissi fait partie d'un archipel nommé "petites Cyclades" et situé au cœur des Cyclades.
Koufonissi est une île tranquille puisqu'il n'y a pratiquement pas de circulation, mais on y trouve de belles plages et une vie nocturne intéressante pour un public mature. Chora est le seul village sur l'île. Vous y trouverez de petites églises, une galerie d'art et quelques magasins. Il ne faut pas manquer le petit port de Karnagio, et son moulin, au Nord du débarcadère. La plage du port est agréable mais une route côtière, se transformant en chemin, vous conduira vers d'autres criques et plages plus agréables encore.
En 45mn de marche environ, on atteint la plage de Pori, constituée d'une baie très fermée et formant un véritable lagon. Cette plage est également accessible en caïque depuis le port.
Ne pas rater:
La lagune de Pori, l'île de Kato Koufonissi


Kythnos

destination cyclades kythnos
Kythnos est une île à l'ouest du groupe des iles des Cyclades avec une superficie de 100 km2 et environ 1600 habitants. C'est une île tranquille et authentique avec 100 km de cote et plus de 60 plages. Fidèle à ses traditions, elle a conservé son caractère rural malgré la relative proximité de la capitale (85 kms d'Athènes).
Le port de Merichas constitue la porte d'entrée de l'île.
Visite de Kythnos:
Merichas: Ce village se trouve au nord-ouest de Kythnos, à 8 km de Chora. Le port est une localité agréable, située au fond d'une baie profonde et abritée. A voir: L'église de Panagia Flabourinis et au nord, les plages de Flabouria et de St Dimitris.
Chora, chef-lieu: Village incontournable avec ses ruelles fleuries et authentiques. Chora a une petite église, des moulins et un musée byzantin.
Loutra: Village côtier connu pour sa station thermale et ses sources chaudes. Toute l'année, la température reste stable.
Dryopida: Village traditionnel, probablement le plus beau de l'île. Maisons aux toits de tuile. A voir: Musée folklorique et musée byzantin (dans l'église St Georges). La Grotte de Katafyki, une des plus grandes de Grèce
Panagia Kanala et son monastère: A 16 kms de Chora, à l'Est de l'île, c'est un village où les pèlerins arrivent chaque année au 15 aout pour vénérer une icône miraculeuse de la Panagia(Vierge Marie). On y trouve également de nombreuses plages et criques.
Les plages:
- Agios Loukas: îlot relié à la terre par une bande de sable, eaux claires et limpides.
- Kanala: plusieurs plages et criques dans la baie.
- Nombreuses criques sauvages au sud-est de l'île.
Ne pas rater:
Les plages autour d'Agios Loukas, les villages de Chora et Driopida.


Milos

destination cyclades milos
Cette île située à mi-chemin entre Athènes et la Crète et à proximité de Santorin, Sifnos et Folegandros est célèbre pour sa fameuse Venus, exposée au musée du Louvre à Paris. Milos offre des paysages impressionnants en raison de sa nature volcanique et grâce à la diversité de ses roches. Les falaises de Milos déclinent toutes sortes de couleurs (rouge, orange, blanc...) et la cinquantaine de plages de l'île se trouvent au bord d'eaux cristallines.
Adamas est le port d'arrivée de Milos. Ce village d'environ 1000 habitants est aujourd'hui une station balnéaire équipée. Sur le front de mer, on trouve de nombreux restaurants et bars.
Le village de Plaka, aux ruelles pavées, s'adosse à une colline qui offre une agréable vue sur la mer Égée. En été, Plaka est assez touristique. On y trouve une église, Korfiatissa (qui se retrouve sur les cartes postales de l'île) et deux musées (Musée archéologique et musée d'Arts populaires). Le village de plaka est un exemple d'architecture cycladique avec ses ruelles étroites et blanches et ses balcons fleuris. Au sommet de la colline se situe le Kastro, qui donne une vue magnifique sur la mer et les îles avoisinantes.
Klima est un ravissant village de pêcheurs aux couleurs vives, situé près de Tripiti. La beauté de Klima est due à ses syrmata, les petites maisons de pêcheurs à deux ou trois niveaux dont le rez-de-chaussée est occupé par des garages à bateaux qui sont sculptées dans les rochers et ont des portes en bois de couleurs vives.
Pollonia est une station de villégiature construite autour d'une grande baie bordée d'une longue plage de sable. C'est aussi le deuxième port de l'île après le port d'Adamantas. Si l'endroit en lui-même manque un peu de charme à cause des villas à louer plantées ici et là, les criques très rocheuses qui le bordent offrent une jolie vue et une atmosphère reposante. Sur la gauche de Pollonia se trouve la chapelle de Saint Nikolas et Pelekouda. Selon la tradition, le couple qui s'assied sur le petit rocher en forme de chaise qui s'y trouve, sera ensemble pour toujours.
Sur le chemin de Pollonia, vous trouverez les ruines de l'ancienne ville de Fylakopi ainsi que les plages de Mytakas, Agios Konstantinos, Papafragas et Kapros et en quittant le village vers le sud, vous atteindrez Theioryheia.
Ne pas rater:
Plaka et Klima


Mykonos

destination cyclades mykonos
Star incontestable du tourisme en Grèce, Mykonos est l'île branchée des Cyclades. Avec près d'un million de visiteurs chaque année, l'île est sans conteste la destination phare du pays.
Malgré plusieurs décennies d'un tourisme effréné, le village de Mykonos n'a pas perdu son charme. Les petites maisons blanches avec des fleurs et des volets bleus, les rues peintes, les moulins à vents, les pigeonniers, les petites églises et les superbes restaurants et cafés valent le détour. Le port garde une étonnante activité traditionnelle. Au petit matin, vous verrez des pêcheurs vendre leur poisson sur les quais. Emblème de Mykonos, les pélicans déambulent entre les passants et sont choyés par les habitants. Mykonos a la réputation d'être une île particulièrement visitée par les homosexuels, mais ce n'est pas l'entière vérité. Le public gay y est présent, mais c'est aussi et surtout un endroit glamour pour les gens riches et célèbres, ce que vous constaterez par les prix.
Les plus belles et plus célèbres plages de Mykonos se situent au Sud de l'île.
- Elia: Est très appréciée de la communauté Gay
- Paradise: Avec son sable blanc, ses bars où l'on danse dès le milieu d'après-midi
- Super paradise: Dans le même genre
- Paranga: Belle plage, bien plus calme que les autres
- Psarou: Prisée par la jet-set grecque
Les plages situées à l'Est de l'île sont beaucoup plus calmes:
- Kalafati: Jolie plage aux eaux turquoise
- Agia anna: Située juste à coté
- Lia: Eau limpide


Naxos

destination cyclades naxos
Située à proximité de Paros, Naxos est la plus grande et la plus haute île de l'archipel. Elle est considérée comme l'une des plus belles îles des Cyclades. La plus grande ville et port principal est Náxos, aussi appelée Chora (6 500 habitants). Son histoire riche est encore bien visible. Selon la tradition, Dyonisos serait né à Naxos, Zeus y aurait passé son enfance et Ariane y aurait été abandonnée par Thésée. De nombreux édifices de l'île sont de style vénitien. Le port de Naxos est une ville assez étendue et animée. Elle est dominée par la porte du temple d'Apollon que l'on aperçoit de loin en abordant l'île. Un dédale de ruelles pavées et de passages voûtés permet de monter jusqu'au Kastro Vénitien, dominant la ville. Du haut de ces 1 001 mètres d'altitude, le mont Zaas offre une vue à 360° sur tout le littoral et les îles alentours. Réunissant à la fois la mer et la montagne, Naxos est une île à plusieurs facettes. L'arrière pays de Naxos permet la visite de nombreux villages comme celui d'Apiranthos, Filoti, Moutsouna ou encore Apollonas. Les églises byzantines et les monastères sont très nombreux sur l'île.
Plages:
- Agios Georgios Très fréquentée mais idéale pour les enfants
- Agios Prokopios est considérée comme l'une des plus belles plages de Grèce. sable clair et eaux limpides.
- Agia Anna est le prolongement de la précédente.
- Plaka Tout au bout d'Agia Anna. Beaucoup moins fréquentée. On pratique encore souvent le nudisme.
- Les plages de Mikri Vigla et Aliko sont jolies et peu fréquentées.
- Au sud de l'île, les plages de Kalandos, Psili ammos et la petite crique de Panormos avec leur environnement resté très sauvage.
Ne pas rater:
La vieille ville, les plages d'Agios Prokopios et d'Agia Anna, le village d'Apiranthos, la vue depuis le mont Zas.


Paros

destination cyclades paros
Troisième plus grande île des Cyclades après Naxos et Andros, Paros est réputée pour son marbre blanc et la beauté de ses paysages. L'île est très fréquentée mais chacun peut y trouver ce qu'il recherche. L'église de la Panagia Ekatontapiliani est une des rares basiliques paléochrétiennes encore visible en Grèce. Plusieurs criques se trouvent du coté d'Agios Fokas, à peu de distance de la ville de Parikia. Parikia est la plus grande ville et le port principal de l'île (souvent bondé).
Le petit port de pêche de Naoussa, au Nord de l'île est une vraie carte postale, avec les caiques de pêcheurs, les petites tables au bord de l'eau, les nombreuses ruelles blanches tout autour.
Le port de Piso Livadi (Marpissa) est situé à coté du village de Logaras avec sa plage aux sables dorés. Entre le port et Logaras se trouve la chapelle de Saint-Georges le Thalassite bâtie au XIVème siècle et possédant les plus anciennes fresques murales de l'île.
Lefkes est sans doute le plus beau village de l'île. Il est situé au centre de l'île. Les petits villages de Paros sont nombreux et l'arrière pays très sauvage. Les villages de Marpissa, Kostos et Prodromos vous feront découvrir le cœur de l'île.
Les plages sont nombreuses mais très différentes les unes des autres. Majoritairement de sable fin, elles permettent de se baigner dans une eau bleu turquoise.
- Dans la baie de Parikia de nombreuses plages se succèdent, comme celles de Livadia et Agios Forkas.
- Les petites plages autour de Kolymbithrès: accessibles en bateau depuis le port de Naoussa. Kolymbithès est très fréquentée mais de nombreuses plages se cachent dans les criques avoisinantes.
- Golden Beach est une des plus grandes et belles plages de Paros. C'est également un lieu idéal pour pratiquer le Windsurf. La plage y accueille chaque année les championnats mondiaux.
- Aliki est également appréciée pour ce sport. A la pointe sud de l'île se trouvent des plages que l'on peut atteindre à pied.
- Molos située sur la côte ouest. Eau cristalline et sable fin.
Ne pas rater:
Le port de Naoussa, le village de Lefkes, excursion à Antiparos.


Santorin

destination cyclades santorin
Devenue l'emblème des îles grecques, Santorin fascine ses visiteurs qui restent admiratifs devant les points de vue uniques qu'elle offre. Située dans les Cyclades du Sud, Santorin a la forme d'un croissant de lune, une superficie de 76 km2, un périmètre côtier de 70 km, et une population d'environ 7000 habitants. Si Santorin a pour point commun avec les autres grandes îles d'être très touristique, elle est également très différente des autres îles des Cyclades. Faite de roche et d'un volcan qui a rendu la terre stérile, elle est composée de plages noires et rouges des plus atypiques.
Santorin constitue l'un des principaux lieux touristiques de la Grèce, avec ses villages blancs à coupoles bleues perchés au sommet des falaises, ses panoramas sur les autres îles et ses sites archéologiques; notamment ceux de la ville antique de Théra et d'Akrotiri où furent retrouvées des ruines minoennes.
Le nom de Santorin est donné à l'île par les Vénitiens au XIIIe siècle en référence à Sainte Irène. Ce nom évolue en Santo Rini puis Santorini. Après le rattachement de l'archipel à la Grèce en 1840, celui-ci reprend officiellement le nom antique de Théra (Thira) mais le nom de Santorin est toujours largement utilisé.
Bus et taxis vous conduiront à la capitale de l'île, Thira. Cette ville fascinante, aux constructions accrochées le long d'une paroi de 260 mètres offre un des plus beaux panoramas au monde. Un dédale d'escalier conduit aux habitations. Le haut de la ville est constitué de ruelles pittoresques, pavées et aux murs blancs.
Les quartiers d'Imerovigli et Firostefani offrent une vue encore plus intéressante du fait de leur situation plus élevée encore. Il s'agit d'un secteur résidentiel, et donc bien plus calme que le centre de Thira.
Tout au Nord de l'île, le village d'Oia est considéré comme le plus beau de Santorin. Il est universellement connu pour ses demeures troglodytiques suspendues dans le vide et ses églises aux dômes colorés. Du village, la vue sur la caldeira est impressionnante. Bien que touristique, ce village est beaucoup plus calme que la capitale. Un long escalier relie le village au petit port d'Ammoudi en contrebas.
Le village de Pyrgos se trouve dans la partie centrale de l'île vers sud et a été construit sur la colline la plus haute de Santorin d'où vous pouvez observer l'île. Célèbre pour ses églises et ses monastères (dont le plus important est le monastère du Prophète Elia), les étroites ruelles et les cafés avec vue, Pyrgos a été la capitale de l'île jusqu'au dix-neuvième siècle.
Le site d'Akrotiri (village traditionnel au sud de l'île près du far de Santorin) présente les vestiges les plus impressionnants de toutes les Cyclades. Une ville datant du 6e siècle avant JC et entièrement recouverte de cendres lors de l'éruption du volcan, donc très bien conservée. Malheureusement les fouilles d'Akrotiri ont été fermées en 2005 suite à un écroulement à l'improviste du toit qui a causé la mort de deux touristes. Finalement, après des années de restructuration et de mise en sécurité, le site archéologique rouvrit les fouilles d'Akrotiri en 2012. Elles sont donc aujourd'hui visitables comme auparavant.
La visite du volcan fait partie des excursions les plus souvent proposées. Il est situé au centre de la Caldeira et s'atteint en bateau.
Les plages les plus fréquentées de Santorin, comme la Red Beach et la White Beach se trouvent au sud à environs 2 km du pays, ainsi que les petites baies moins connues comme Kambia et Pigadia.
Santorin, île du grandiose, fait partie des lieux à ne pas manquer quand on parcourt les Cyclades. Sensations fortes, contrastes prononcés, couleurs tranchées, maisons blanches à moitié encavées dans la roche, chapelles à toits bombés... Elle vaut le détour.
Ne pas rater:
Les villages de Thira, Oia, la visite du site d'Akrotiri, l'excursion au volcan.


Serifos

destination cyclades serifos
Située au Nord de Sifnos et au Sud de Kythnos, Serifos fait 78 km2 et compte un peu plus de mille habitants répartis sur neuf hameaux, mais dont la grande majorité réside à Chora, la capitale. La population double l'été. Point culminant de l'île, le mont Troullos atteint 585 m. Sérifos tirerait son nom du grec ancien sterifos signifiant "stérile".
Serifos offre de très belles plages de sable, un port animé, et un village typique, exemple de l'architecture Cycladique. Sérifos est également célèbre pour sa bonne cuisine et son atmosphère détendue. Livadi est le port principal de l'île et est niché tout au fond d'un golfe profond, protégé des vents. C'est là que se concentre presque toute l'infrastructure de l'île, ainsi que dans le quartier de Livadakia et sa belle plage (à 800 m du port, sur la gauche en arrivant). Aux alentours du port, de nombreuses et jolies plages sont assez facilement accessibles:
- Karavi: Calme, sable fin
- Avlomonas: à 5 mn à pied, eau limpide
- Lia: Eaux turquoises, bordée d'arbres
- Agios Sostis: Au fond d'une baie profonde
- Psili Ammos: Sable blanc, eaux limpides mais touristique
Le village de Chora est une ancienne citadelle, qui a été utilisée à travers l'histoire pour protéger les locaux des pirates et des envahisseurs étrangers. Un dédale de ruelles blanches, étroites et pittoresques, tout autour du rocher surplombant la baie du port, et offrant de temps à autre, au détour d'une maison, une vue sur les cotes de l'île. Vous pourrez également visiter le musée archéologique qui est gratuit, ouvert le matin et regroupe les trouvailles faites sur l'île.
Le village de Panagia se trouve au centre de Serifos et il est construit en amphithéâtre sur une colline.
L'église de Panagia ou de Xylopanagia comme les locaux l'appellent à cause d'une coutume qui avait lieu pendant son festival, est un des monuments religieux les plus importants de l'île.
Le monastère des Taxiarques date du 17e siècle. Il est situé à coté du village de Galini. Il renferme une icone réputée comme miraculeuse venant de Chypre. Les maisons cubiques sont peintes à la chaux et les ruelles sinueuses donnent sur la mer Egée. Un chemin mène à la baie de Sykamia avec sa belle plage.
les plages de la baie de Koutalas meritent le détour. Le paysage y est très sauvage. La plage de Koutalas est bordée de tamaris et on y trouve une taverne pour se restaurer.
Le village de Megalo Livadi est situé au fond d'une baie profonde au Sud-Ouest de l'île.Lefkos Pyrgos est la tour qui s'y trouve. Un édifice cerculaire de la période hellenistique.
Bien que difficilement accessibles, les plages de la baie de Koutalas valent le détour. Le paysage y est sauvage. La plage de Koutalas est bordée de tamaris et on y trouve une taverne.
Ne pas rater: Le village de Chora


Sifnos

destination cyclades sifnos
Au sud-ouest des Cyclades, Sifnos est une ile d'environ 3000 habitants, à 78 milles marins du Pirée. Le port principal, Kamarès, se trouve sur la côte ouest. Son sommet, le mont du Prophète-Élie (Profitis Ilias) s'élève à 680 m.Sifnos est une île fertile et verdoyante. Ses villages sont nombreux. Elle possède plusieurs monastères intéressants et de nombreux sentiers de randonnée.
La baie de Kamarès est abritée entre de hautes montagnes. Le port de Kamares est particulièrement animé lors des arrivées de bateaux. Il jouit d'une belle plage de sable et possède encore quelques ateliers de poterie. De l'autre coté de cette baie se trouve le quartier d'Agia Marina qui doit son nom à la petite chapelle se trouvant en bout de plage. Celle-ci est réputée pour son eau peu profonde.
Hormis Kamarès, l'activité touristique est surtout présente à Platy Yialos et Vathi grâce à leurs grandes plages.
L'île possède une réputation bien établie en matière de poterie et de gastronomie. Ses spécialités culinaires sont nombreuses et en font l'une des îles grecques ou l'on mange le mieux.
La capitale Apollonia se situe dans l'intérieur des terres. C'est un joli village, à l'abri du bruit de la route qui le traverse. La ruelle principale, le "Steno" est très fréquentée en soirée et on y trouve des tavernes et des bars branchés. Le reste de la localité est constitué d'un labyrinthe de ruelles pittoresques. Apollonia est très étendue et touche littéralement les villages alentour comme celui, immanquable, d'Artemonas.
Le village d'Artemonas est situé au nord d'Apollonia, à un kilomètre et demi de distance. Artemonas tire son nom du culte de la déesse Artémis (Déesse de la Chasse). C'est un des plus beaux villages de Sifnos. Au sommet de la colline, on retrouve les ruines des lignes anciennes de tours, dont seulement deux sont préservés en bonne condition.la vue y est panoramique. On y découvre aussi des maisons d'habitation de style vénitien et néoclassique, entourées de jardins fleuris et également les plus riches de l'île. Il est beaucoup plus calme que la capitale. Depuis celle ci une marche d'un quart d'heure à travers les ruelles vous y conduira mais le village est également accessible par la route.
Kastro, à l'est de l'île en bord de mer, est l'ancienne capitale de Sifnos. Kastro compte parmi les beaux villages de Sifnos. Jusqu'à aujourd'hui il est une des plus importantes colonisations de structure d'architecture urbaine médiévale. Le village actuel est construit sur l'emplacement de la cité antique dont il conserve des vestiges (murs de l'acropole, colonnes, tombeaux). Il est lieu de résidence des nobles depuis la période vénitienne.
Faros est un village de pêcheurs, au sud-est de Sifnos. Son nom est dû à l'installation du phare à l'entrée du port. Il est entouré de trois plages de sable consécutives, Fassolou, Faros et Glipho d'où commence le chemin le plus fréquenté de Sifnos qui conduit à Chrissopigi. Il fut récemment un des lieux de tournage du film "Nikostratos le pélican". De la plage de Glipho, un joli sentier côtier vous mènera en une vingtaine de minutes à la jolie plage d'Apokofto et au monastère de Chrissopigi, figure emblématique de l'île.
Ne pas rater:
Le monastère de Chrissopighi, l'ascension du mont Prophitis Ilias, les villages de Kastro et d'Artemonas, la baie de Vathi.


Sikinos

destination cyclades sikinos
Sikinos est une île entre Ios et Folégandros, située à 113 milles marins du Pirée avec une superficie de 41 km2 et qui compte 350 habitants. Sikinos reste une île préservée et authentique. Elle attire de plus en plus de visiteurs d'années en années mais reste encore l'une des îles les plus intactes des Cyclades.
Sikinos possède 2 villages authentiques: Kastro et Chora. Ils sont dominés par un monastère situé à flanc de falaise. Le site d'Episkopi est le site archéologique le plus réputé de Sikinos. L'île a des origines mythologiques. Thoas, le roi de Limnos échoua sur les côtes de l'île après avoir été jeté à la mer par sa fille pour échapper à la mort. Il fut recueilli par une nymphe qui lui donna un enfant nommé Sikinos.
Les plages:
- La plage du port: A l'ombre, bordée de tamaris, sable fin et fréquentée qu'au cœur de la saison.
- Dalisakari: Crique aux eaux claires, accessible par une piste
- Agios Georgios: Belle plage de gros sable accessible par une route partant de Chora ou en Caïque.
- Agios Pandeleimon: Plage protégée accessible en une heure et demi de marche depuis le port.
- Agios Nikolaos: Accessible à pied depuis le port (40 minutes) ou en caïque. Sable et galets.
Ne pas rater:
Le site d'Episkopi, le monastère, la plage d'Agios Georgios.


Syros

destination cyclades syros
Syros (Syra) est la capitale des Cyclades. Elle se situe entre Kythnos et Mykonos. Sa superficie est de 86 km2 et elle compte 30 000 habitants. C'est l'île la plus peuplée des Cyclades. Elle est le centre administratif, commercial et culturel des Cyclades. La ville principale est construite en amphithéâtre, avec des bâtisses néoclassiques, de vieilles maisons de maître, des places de marbre et de majestueuses églises. Syros Possède un port animé toute l'année. Syros est également renommée pour sa production de loukoumia exporté un peu partout en Grèce et dans le monde.
Au 19e siècle, Syros était un grand port commercial. L'ouverture du canal de Corinthe donna un brusque coup d'arrêt à cette activité au profit du Pirée. Syros fut même pendant un temps la capitale de Grèce. Elle regroupe aujourd'hui la moitié des catholiques du pays.
La ville d'Ermoupolis est la capitale de Syros Ermoupolis n'a pas la forme typique cycladique mais ses bâtiments appartiennent à la romance classique, avec des références à la Grèce ancienne et à l'Europe occidentale. Elle doit son nom au Dieu du commerce Hermes.
Ermoupolis constitue le port principal de l'île. Aujourd'hui, Ermoupolis dispose des installations touristiques d'excellente qualité afin que les visiteurs puissent trouver tous les nécessaires pendant leurs vacances: des hébergements, des restaurants, des cafés, des bars et des discothèques, et tous les autres services touristiques.
Ermoupolis a une grande tradition artistique et gastronomique. Elle est également le lieu de naissance du chanteur Markos Vamvakaris, grande figure du Rébetiko, musique traditionnelle populaire Grecque. Les églises d'Ermoupolis sont soit orthodoxes soit catholiques
La place Miaoulis est le centre de la capitale se Syros, où la mairie est située. Le théâtre “Apollon”, qui constitue une miniature de la Scala de Milan à Vaporia, le Musée Archéologique de Syros , le Musée Industriel d'Ermoúpolis , la Bibliothèque et beaucoup d'autres bâtiments publics peuvent être visités.
Le quartier d'Ano-Syros est le plus ancien. Il a été construit en 1207 sous les Vénitiens. Il est Séparé de la ville par 400 marches et il offre un dédale de ruelles Cycladiques.
Kini est une petite station balnéaire avec une jolie plage de sable. Du port, on peut atteindre, par un chemin à flanc de colline et en 30 minutes de marche, la plage de Delphini (naturisme toléré). Le sentier est assez facile et le paysage magnifique.
Galissas est le lieu de villégiature le plus connu de Syros. La plage de Galissas est l'une des plus belles et des plus populaires de l'île.
Le Nord de l'île, connu sous le nom d'Ano Meria est une région restée sauvage. Sur le site antique de Chalandriani, on a découvert des tombes datant de 3000 ans av JC. Des randonnées permettent d'accéder à des plages sauvages.
Ne pas rater:
La capitale Ermoupolis, les villages de Kini, la ville médiévale d'Ano Syros, la plage de Galissa.


Tinos

destination cyclades tinos
Tinos est une île du nord des Cyclades. Elle se situe entre Andros et Mykonos. Son port principal et capitale Tinos est dominé par l'imposant rocher de l'Exombourgo (640 m). Tinos est une île encore assez peu connue des touristes étrangers. Ses monuments antiques sont peu connus et que ses côtes sont en majorité composées de pierres et de galets même si elle compte quand même quelques plages de sable fin. L'exposition aux vents du nord, principalement le meltem en été, ne joue pas non plus en sa faveur. Cette caractéristique a même fait que dans la mythologie, elle était la demeure d'Éole, maître et le régisseur du vent.
Pour les grecs orthodoxes, Tinos est un haut lieu de pèlerinage religieux, qui attire une foule importante le 25 mars (fête de l'Annonciation) et surtout le 15 août (fête de l'Assomption). Elle abrite également une communauté catholique importante.Le port est une ville moderne et animée par les nombreux cafés bordant les quais. L'artère menant à l'église de l'annonciation est pavée de marbre et bordée de boutiques d'objets religieux.
Pyrgos est un des plus beaux villages de l'île et le plus grand après Chora. La sculpture du marbre y est une spécialité depuis longtemps. Dans les ruelles pittoresques on peut admirer les décorations en marbre autour des fenêtres, les linteaux avec des motifs décoratifs, les fontaines et l'École des Beaux-arts, de laquelle sont issus des sculpteurs grecs fameux.
Kardiani se trouve à 16 km de Chora. Il est situé sur le flanc de la montagne "Pateles", entouré de verdure et offre une vue sur la mer. Ses ruelles sont traversées par un ruisseau qui alimente des fontaines en marbre. On y trouve également trois grandes églises: Agia Triada au bord du village, Kimisi au centre, et Kioura à l'autre extrémité.
Le village de Volax est situé sur un plateau parsemé de rochers en granit qui sont le résultat d'une éruption volcanique qui a eu lieu il y a des milliers d'années. Ils sont de formes variées et donnent au paysage une beauté particulière. On trouve dans le village des ateliers de tissage de paniers, spécialité du lieu.
En amphithéâtre face à la mer, le village de Fatalados est également resté très authentique. Situé au nord de Chora, c'est un village ancien qui date de 1400. Ses habitants sont en majorité des éleveurs de bétail. Vous pouvez y visiter les distilleries de Raki (alcool fort) ainsi que le Musée Floklorique.
Les plages:
- Porto: Moins fréquentée et une des plus belles.
- Pacheia Ammos: La plus belle des environs. Eaux Turquoise et sable doré.
- Le petit port de Panormos: Au Nord de l'île, est très pittoresque et offre quelques criques peu fréquentées.
- La baie de Kolimbithra: Elle possède deux jolies plages de sable fin aux eaux limpides.
- Agios Fokas: La plus large et une des plus belles de Tinos. A quelques minutes à pieds de la ville de Tinos (Chora).
- Stavros: A courte distance de l'ouest de la ville de Tinos (Chora). Plage pittoresque avec les ruines de l'ancien port.
- Agios Markos: A côté de la plage de Stavros. Eaux cristallines.
- Kionia: Juste après Agios Markos. Plusieurs plages de Sable de ce coté.
- Agios sostis: A quelques km à l'est de la ville de Tinos, une série de plages populaires de sable avec une vue sur Mykonos.
Ne pas rater:
Les villages de Pyrgos, Kardiani, Volax. Le port de Panormos et la baie de Kolymbithra.

Pourquoi réserver avec nous?

Procédure de réservation simple Garantie du meilleur prix Connaissance exclusive Avantages pour les partenaires